Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » La lutte contre le frelon asiatique pourrait franchir une étape
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La lutte contre le frelon asiatique pourrait franchir une étape

Grand prédateur de l’abeille domestique, le frelon à pattes jaunes ou frelon asiatique peut également piquer l’homme et s’attaquer à ses cultures, notamment fruitières (framboises etc.). Pour faire face à l’intensification et l’expansion géographique de ce nouveau fléau, le ministère de l’Ecologie et ses services régionaux entendent organiser une stratégie de lutte contre les dégâts causés par l’espèce. Pour ce faire, il fut initialement suggéré d’inscrire le frelon asiatique comme « espèce nuisible » au titre du code de l’environnement. Mais jugée inadaptée, notamment au regard du cadre juridique, cette solution n’a pas été retenue.

En quête d’alternative, les services ministériels travaillent actuellement à une possible inscription de l’insecte au code rural et de la pêche maritime. Plus adéquate, cette solution permettrait d’établir un plan de lutte collective, à l’instar de ce qui a été réalisé pour d’autres ravageurs tels que la chrysomèle du maïs ou le campagnol terrestre. Toutefois, dans la mesure où l’impact majeur du frelon à pattes jaunes concerne l’abeille domestique, une modification du code rural sera nécessaire pour permettre cette démarche. Découvert en France vers 2003-2004, le frelon asiatique ne cesse d’étendre son aire de répartition, notamment en Gironde et en Aquitaine. Selon l’UNAF (1), en Gironde, 30 % des ruches sont endommagées ou détruites par cette espèce invasive. En septembre 2009, on a découvert pour la première fois un nid en Ile-de-France.

Cécile Cassier
1- Union Nationale de l’Apiculture Française.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
ramanand
1 janvier 2012 - 0 h 00 min

Avec un vaporisateur (de qualité)sinon, si c’est de la récup de nettoie vitres par ex,il ne fonctionnera que quelque heures, le mécanisme étant très vite déterioré par l’essence.
Vaporiser l’essence ou le gasoil sur les guêpes ou frelons. Ils tomberont instantanément.
J’ai appris ça d’un vieux maçon qui dans la réfection de toîts par ex en soulevant des tuiles tombait sur des nids.
J’ai personnellement expérimenté plusieurs fois l’efficacité foudroyante de l’essence. Lui utilisait le gasoil.
Les insectes tombent recroquevillés et meurent presque instantanément.
Pour les nids je suppose qu’avec une protection d’apiculteur, il suffirait d’immerger le nid dans un seau d’essence ou de gasoil en l’élevant au bout d’une perche métallique ou de bois rigide.
Une seconde personne pourrait se charger de vaporiser les survivants.
On peut aussi imaginer dans des cas difficiles pour immerger le nid de couper avec un échenilleur les branches qui le maintiennent, pour le faire tomber dans le seau positionné au dessous.
Divulguez cette information le plus possible et les frelons asiatiques ne seront très vite plus qu’un souvenir.


Josemite
1 janvier 2012 - 0 h 00 min

Connus depuis 2004 soit il y a 8 ans on commence enfin à s’affoler. Pauvres abeilles, ce n’est que lorsque vous aurez disparues que l’homme s’inquièter mais il sera trop tard.


pierre33
2 janvier 2012 - 0 h 00 min

Attention, il y a eu plusieurs accidents de piqûres subies par des désinsectiseurs professionnels et même des pompiers dans plusieurs départements du Sud Ouest.

Il faut prendre plus de précautions avec le frelon asiatique, et connaitre les différences entre frelons asiatiques et européens. J’avais rédigé un rapport qu’on trouve en tapant « frelon didier bontemps » sur google(désolé de ne pas fournir le lien, l’adresse risque de changer); les observations datent de 2006 et 2007, mais la problématique reste identique.

En souhaitant que mon expérience limite un peu la multiplication des piqûres…



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
84

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS