Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » La France a perdu 50 % de ses zones humides entre 1960 et 1990
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La France a perdu 50 % de ses zones humides entre 1960 et 1990

Préservation des ressources en eau, lutte contre les inondations, réservoir de biodiversité, les multiples services que rendent les zones humides en font des milieux essentiels. Pourtant, ces écosystèmes sont plus que jamais menacés. En France, les zones humides ont diminué de 50 % entre 1960 et 1990. En février 2010, Chantal Jouanno, alors secrétaire d’Etat à l’écologie, lançait un plan d’actions en faveur des zones humides, jugé trop timide par les associations environnementales. D’une durée de trois ans, ce plan arrivera à son terme fin 2012. Parmi les nombreuses menaces qui pèsent sur les zones humides, figure notamment le tourisme de masse. Synonyme de surfréquentation, il fragilise ces milieux à l’équilibre précaire. Pourtant, à terme, ce tourisme non maîtrisé se dessert lui-même, en faisant perdre tout attrait aux régions prisées par les touristes.

Mondialement reconnue, la Camargue est un bon exemple de la vulnérabilité des zones humides. Classée en zone Natura 2000, la lagune du Caban est ainsi en danger, de même que les espèces végétales uniques en France qu’elle abrite. De plus, elle est confrontée à une nouvelle menace, à savoir l’expansion du Grand Port Maritime de Marseille. Selon le WWF, la construction d’une darse fluviale, d’entrepôts et l’enfouissement d’une ligne à haute tension pourraient ainsi affecter la zone naturelle de l’Etang de l’Oiseau, des marais du Caban et du Relai, sur une superficie de plus de 1800 hectares. Parallèlement, une campagne de démoustication des espaces naturels a été initiée à la demande des élus. Or, des scientifiques ont démontré les effets nocifs d’une telle démarche sur les populations d’oiseaux, de libellules et de chauves-souris. Aussi, le 2 février dernier, consacré journée mondiale des zones humides, les associations ont appelé à une politique forte de préservation des zones humides, seule garante d’un tourisme raisonné et viable sur le long terme…

Cécile Cassier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS