Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » La flore de la Réunion : un patrimoine qui s’amenuise
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La flore de la Réunion : un patrimoine qui s’amenuise

Dans le cadre de la réalisation de la Liste rouge des espèces menacées en France, le Comité français de l’UICN (1), le Muséum national d’Histoire naturelle, la Fédération des conservatoires botaniques nationaux et le Conservatoire botanique national de Mascarin ont dressé un état des lieux de la flore « vasculaire » (plantes à fleurs et fougères) de l’île de la Réunion. Au total, 905 espèces indigènes de fougères et de plantes à fleurs de La Réunion ont été observées.

Loin d’être encourageant, ce bilan a démontré que 49 espèces végétales (5,4 %) ont déjà disparu de l’île, 275 autres (30,4%) étant actuellement jugées menacées. Les principales causes de cette raréfaction des espèces végétales réunionnaises sont la destruction et la dégradation des habitats naturels. Le développement urbain et agricole est ainsi responsable de la disparition progressive de nombreuses espèces, à l’instar du Bois de lait (Tabernaemontana persicariifolia), arbuste de la zone littorale classé « En danger critique d’extinction ».

Outre l’impact direct des activités humaines, la flore réunionnaise est également confrontée à l’invasion d’espèces végétales introduites, lesquelles dégradent la plupart des milieux naturels. Plus de 100 espèces introduites représentent ainsi une menace pour la flore locale. Figurent parmi celles-ci le Goyavier ainsi que la Liane papillon, cette dernière affectant « les derniers vestiges de la forêt semi-sèche » et menaçant des espèces comme l’arbuste le Bois de chenilles (Clerodendrum heterophyllum) », classé « En danger critique d’extinction ».

Enfin, certaines espèces de plantes font l’objet d’une forte pression de prélèvement. De fait, de par leur beauté, plusieurs espèces d’orchidées présentent un intérêt commercial, comme le Petit Muguet (Beclardia macrostachya) ou le Gros Faham (Cryptopus elatus), tous deux « Quasi menacés ». Bien que classé « Vulnérable », le Bois de ronde (Erythroxylum

sideroxyloides) est braconné pour les vertus thérapeutiques de son écorce.

Des actions de conservation ont été mises en place pour protéger ce patrimoine unique, lequel recense quelques 237 espèces végétales endémiques, qui ne se rencontrent nulle part ailleurs. Toutefois, à l’heure actuelle, 82 d’entre elles, soit 35 %, sont d’ores et déjà considérées comme menacées.

Cécile Cassier
1- Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS