Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » La faune de la Réunion en mauvaise posture
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La faune de la Réunion en mauvaise posture

Faisant suite à une série de chapitres dédiés à la France métropolitaine, les premiers chapitres de la Liste rouge nationale des espèces menacées en Outre-mer viennent d’être communiqués. Consacrés à la Réunion, ils révèlent une situation jugée critique quant à l’état de conservation et de protection de la faune de l’île.

Dans le cadre de cette enquête, le Comité français de l’UICN (1) et le Muséum national d’Histoire naturelle, en collaboration avec de nombreuses organisations locales, ont passé au crible 165 espèces de la faune réunionnaise. S’appliquant aux vertébrés comme aux invertébrés, elle a porté sur certains oiseaux, mammifères terrestres et marins, reptiles terrestres, tortues marines, poissons et macro-crustacés d’eau douce, papillons de jour, libellules, demoiselles et phasmes. Sur l’ensemble des espèces étudiées, 36 sont actuellement menacées, 14 étant considérées comme étant « en danger critique d’extinction », 15 « en danger » et 7 intégrant la catégorie dite « vulnérable ».

Au final, cet état de lieux fait ressortir un fort taux d’extinction chez les oiseaux et les reptiles terrestres. Chez ces derniers, trois espèces indigènes présentes à La Réunion sont toutes menacées, à l’instar du Gecko vert de Bourbon, victime de la dégradation et de la fragmentation de son habitat forestier. D’après le rapport, « Près du quart des espèces d’oiseaux de La Réunion sont désormais éteintes à l’échelle mondiale, soit 13 espèces sur les 55 qui étaient présentes avant l’arrivée de l’Homme ». Présentant un bilan tout aussi peu encourageant, chez les insectes, une espèce de papillons de jour sur sept et plus d’une espèce de libellules et demoiselles sur cinq sont menacés de disparition.

Dans les eaux douces, un tiers des poissons et près de la moitié des macro-crustacés sont menacés, ébranlés par la surpêche et les aménagements de rivières entravant leur migration. En milieu marin, l’urbanisation croissante du littoral, de même que le développement des activités humaines dans les eaux côtières ont fragilisé certaines espèces telles que la baleine à bosse et la Tortue verte, respectivement répertoriées comme « vulnérable » et « en danger ».

Pourtant, d’importants efforts de conservation ont déjà été menés en faveur de la conservation de la faune réunionnaise, à l’instar de la réhabilitation de certaines plages de ponte des Tortues vertes ou de la charte pour une approche et une observation responsables à destination des Baleines à bosse. Afin de ne pas relâcher ces efforts, plusieurs plans nationaux d’action sont en cours d’élaboration au profit des espèces les plus menacées.

Cécile Cassier
1- Union internationale pour la conservation de la nature.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 05 juillet 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
19

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS