Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » La Charente : un repaire pour les dinosaures
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La Charente : un repaire pour les dinosaures

Menée cet été, de fin août à début septembre, la première campagne de fouilles archéologiques conduite dans les carrières Audoin, à Angeac-Charente, près d’Angoulême (Charente), a fait de ce site l’un des plus riches gisements à dinosaures de France. Sa richesse est due tant à la quantité d’ossements découverts, estimée à plus de 400, qu’à leur qualité de conservation bien qu’ils datent du Crétacé inférieur, soit il y a 130 millions d’années. Leur remarquable état de conservation s’explique par un enfouissement rapide dans les dépôts argileux d’un marécage qui s’étendait sur la région d’Angeac-Charente.

Parmi ces nombreux fossiles, 200 sont considérés comme des pièces de grand intérêt, provenant d’au moins trois espèces de dinosaures, associées à des restes de deux types de tortues et de trois espèces de crocodiles. La découverte la plus notable de cette fouille miraculeuse est un fémur dépassant les 2,20 mètres de long. Suggérant un poids d’une quarantaine de tonnes pour environ 35 mètres de long, il appartiendrait au plus grand sauropode (1) connu en Europe. Mais les liens de parenté de cet « herbivore géant » doivent encore être confirmés.


Fémur de dinosaure carnivore de la famille des théropodes


Fait tout aussi remarquable, les paléontologues ont également mis à jour des bois fossilisés ainsi que des feuilles et des graines, qui leur permettront de reconstituer la flore dans laquelle vivaient les animaux. Cette découverte survient alors que les dinosaures du Crétacé inférieur sont rares en France et ne sont généralement connus que par des restes fragmentaires.
Cécile Cassier
Photo © Didier Néraudeau (CNRS/Université de Rennes 1)

1- Les sauropodes désignent une famille de dinosaures herbivores, à laquelle appartient notamment le diplodocus.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS