Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » L’interdiction de chasse à la baleine se fissure de plus en plus
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’interdiction de chasse à la baleine se fissure de plus en plus

Pour la première fois depuis l’interdiction de la chasse à la baleine, les pro-chasse ont réuni une majorité de votants derrière un texte qui leur est très favorable. Ce résultat est à mettre au ‘crédit’ d’un lobbying très efficace du Japon à la commission en charge des quotas de pêche baleinier : la CBI.

En effet, s’il est de notoriété publique que sous couvert de chasse scientifique, depuis plusieurs années, le Japon, la Norvège et, dernièrement, l’Islande contournent le moratoire sur la chasse à la baleine, ces pays aimeraient accrocher à leur tableau de chasse la commission baleinière internationale (CBI). Depuis 1986 et l’adoption, par cet organe, du moratoire sur la chasse commerciale des géants des mers, le Japon mène une politique active d’infiltration de la commission pour faire tomber le texte.

Depuis quelques années, l’efficacité de l’action nipponne s’est affirmée avec des pratiques d’achats de vote de pays tiers. Ainsi, pour faciliter l’adoption de ses positions, le Japon utilise son aide extérieure pour faire entrer des pays à la CBI et orienter leur voix lors des votes. Lors de la réunion de la CBI qui vient de se clore, cette pratique a donné lieu à une victoire symbolique des pro-chasse, avec l’adoption, par 33 voix contre 32, d’un texte stipulant que le moratoire de 1986 n’est plus nécessaire et que les baleines constituent une menace pour les stocks de pêche.

Si cette majorité ne suffit pas à remettre en cause le moratoire, une majorité qualifiée de 75 % est nécessaire, c’est un signe fort en direction des opposants à chasse à la baleine. En outre, ce vote pourrait contraindre la CITES (1) à lever les restrictions sur le commerce du petit rorqual, principale victime des chasseurs actuellement. Une telle levée faciliterait la tâche nipponne pour faire voter la reprise effective de la chasse commerciale à la baleine, lors de la prochaine CBI, en juin 2007.

Même si les baleines ont gagné une année supplémentaire de répit, la situation actuelle n’est pas satisfaisante avec plus de 25 000 cétacés tués en toute impunité, depuis l’entrée en vigueur du moratoire. Par ailleurs, le Japon ne reconnaît toujours pas le sanctuaire baleinier de l’océan austral, adopté en 1994 par la CBI, une des zones ou ses navires usines sont actifs.

Néanmoins, même au sein de ce pays, de plus en plus de voies discordantes apparaissent. Ainsi, selon un sondage, 77 % des Japonais sont contre la chasse en pleine mer et contre le programme scientifique de leur gouvernement, tandis que la société Nissiu, a annoncé qu’elle cessait ses activités de vente de viande de baleines, suite au lobbying mené par Greenpeace.

1- Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 22 juin 2006 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
380

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS