Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » L’ours pourrait disparaître des Alpes autrichiennes
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’ours pourrait disparaître des Alpes autrichiennes

En Europe, il n’y a pas qu’en France que la présence durable des ours est compromise. Selon le résultat des analyses effectuées sur les indices de présence relevés l’année passée, l’Autriche ne compterait plus que quelques individus. En effet, une petite dizaine survivrait sur 2 sites distincts. Le noyau de population le plus important est situé au Sud du pays, avec 6 à 8 individus installés en Carinthie, provenant vraisemblablement de la Slovénie voisine. La seconde population se trouve dans le massif des Kalkalpen, au centre de l’Autriche, où seule la présence de deux mâles, respectivement âgés de 7 et 19 ans, vient d’être certifiée, même si l’hypothétique présence d’une femelle de 8 ans entretient l’espoir de l’arrivée d’une descendance cette année (1).

Pourtant, à l’inverse des Pyrénées françaises, l’Autriche bénéficie d’une implantation géographique qui favorise l’arrivée naturelle d’ours de Slovénie et d’Italie. De plus, sachant qu’au cours des 18 années précédentes, la naissance de 35 ours a été enregistrée dans cette dernière zone (2), l’extrême faiblesse des effectifs actuels soulève de nombreuses questions.

En effet, si 9 sont morts de causes identifiées diverses, il en demeure une bonne vingtaine dont on ne sait absolument rien. Aussi, alors que le WWF local vient de soulever le caractère anormal de ces disparitions d’ours, les chasseurs, les associations de protection de la nature et les autorités tentent d’élucider le mystère.

Si pour Christoph Walder, du WWF Autriche, la situation se résume à 3 possibilités : les ours sont morts naturellement, ils sont partis ailleurs, ou il s’est passé quelque chose d’anormal, Georg Rauer, de l’Institut de recherche sur l’écologie de la faune, se veut plus précis. Pour lui, il est difficile de croire que les ours puissent avoir changé de territoire, tandis que la thèse de la maladie semble improbable, les plantigrades n’ayant pas présenté de signes cliniques particuliers. Pour G. Rauer, la raison pourrait donc être à chercher du côté de chasses et captures illégales, bien qu’il n’y ait pas encore de preuve incontestable, en dépit de plusieurs indices.

Alex Belvoit
1- Cette probabilité est très faible, les derniers indices de vie de la femelle remontant à un peu plus d’un an.

2- Entre 1989 et 1993, 3 ours provenant de Slovénie et de Croatie ont également été réintroduits dans cette région.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS