Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Inquiétante épizootie de kératoconjonctivite chez les chamois
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Inquiétante épizootie de kératoconjonctivite chez les chamois

Si pour les bouquetins, le mystère plane toujours sur la cause exacte de la mortalité supérieure à la normale de diverses populations (notamment en France et en Italie), le mal qui frappe actuellement les effectifs de chamois du Sud de la France et d’une vallée Suisse est bien connu. Tenant à une inflammation simultanée de la conjonctive et de la cornée de l’œil : la kératoconjonctivite, il peut conduire à une cécité totale, empêchant les animaux de se nourrir tout en rendant leurs déplacements hasardeux et dangereux en montagne.

Réapparue en août 2007 dans le Mercantour (1), cette maladie contagieuse apparaît cette année très véhémente. Selon certains spécialistes, cette épizootie pourrait atteindre l’ensemble des chamois du massif dans les 5 années à venir. La contamination de nouveaux individus se fait plus particulièrement lors de la période du rut en automne, où les contacts sont fréquents, ou en été. Les yeux des animaux touchés étant gonflés et suppurants, les insectes sont lors de la période estivale des vecteurs de dissémination de l’infection.

Alors que l’on sait soigner un troupeau d’ovins frappés par la kératoconjonctivite, il est impossible d’intervenir sur des animaux sauvages en les capturant pour les traiter, notamment en montagne. Dans ces conditions, les populations de chamois sont-elles menacées à plus ou moins long terme. C’est peu probable, seuls 20 % des animaux touchés ne survivent pas, tandis que les autres s’immuniseraient. Un constat à mettre au conditionnel, puisque les scientifiques qui travaillent sur le dossier ont observé des animaux qui développeraient une seconde fois l’infection. Il se pourrait en effet que l’agent infectieux responsable de la kératoconjonctivite ait muté, une évolution d’autant plus possible que l’épizootie actuelle proviendrait d’un troupeau avec des moutons qui auraient été mal soignés dans la région italienne du Viso.

Alex Belvoit
1- La kératoconjonctivite n’avait pas été identifiée, dans le Mercantour, depuis 1920.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 19 avril 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
421

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS