Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Inondation : travailler avec la nature plutôt que contre elle
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  5. Fair Squared : les préservatifs vegan ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Inondation : travailler avec la nature plutôt que contre elle

Plusieurs régions d’Europe ont encore subi de graves inondations cet été, en particulier dans les Alpes et le cours inférieur du Danube (Autriche, Allemagne, Bulgarie, Roumanie et Suisse). D’après la Commission européenne, depuis 1998, les inondations ont provoqué la mort de 700 personnes en Europe et ont entraîné le déplacement de près d’un demi-million d’individus (ces chiffres n’incluent pas les pertes résultant des inondations de cet été). Les pertes économiques sont quant à elles estimées à plus de 25 milliards d’euros dans toute l’Europe.

Les inondations sont un phénomène naturel qu’il est impossible d’éviter, mais leur fréquence et leur intensité deviennent de plus en plus préoccupantes suite au réchauffement global de la planète et au changement climatique. S’il est possible de limiter leurs dégâts, force est de reconnaître que l’homme ne parvient pas à contrôler les inondations et construire dans des zones inondables ne fait qu’accroître les risques. Simultanément, la technique montre également ses limites, puisque même des ouvrages récents comme le barrage de Pfach, dans les Alpes autrichiennes, peuvent se révéler dangereusement vulnérables (ce barrage a cédé cet été).

Aujourd’hui, la Commission européenne prépare une nouvelle directive consacrée spécifiquement aux risques liés aux inondations (Directive on Flood Risk Management), qui ignore quasiment les quelque 20 % des plaines alluviales d’Europe, encore considérés comme capables de stocker l’eau en cas de crues. Pourtant ces milieux ont un rôle ‘naturel’ à jouer dans la prévention des risques d’inondations, en retenant de grandes quantités d’eau. Bien que ces zones fassent office d’éponges, en absorbant et en retenant les eaux de crue pour ensuite les relâcher progressivement, l’intensité des crues actuelles montre que l’eau n’a plus la place nécessaire pour se répandre dans ces espaces et passe par-dessus les rives artificielles ou rompt les digues de protection. Or pour le WWF, la seule et unique solution durable en matière de prévention des inondations dévastatrices est de travailler avec la nature et non contre elle.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 31 août 2005 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS