Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Gorilles des montagne : une évolution positive, des menaces toujours présentes
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Gorilles des montagne : une évolution positive, des menaces toujours présentes

Révélés au monde par le film ‘Gorilles dans la brume’, retraçant le combat de l’anthropologue Dian Fossey pour leur survie, le dernier recensement de la population de gorilles de montagne, réalisé au printemps 2010 démontre une belle évolution de leur effectif.

Ne se rencontrant qu’en deux sites distincts, le massif des Virunga (1) et la forêt de Bwindi en Ouganda, la population mondiale de Gorilla beringei beringei compte dorénavant quelque 786 individus. En effet, alors que le dernier recensement, en 2003, dans le massif des Virunga, faisait état d’environ 380 individus, les analyses menées au printemps ont permis de relever la présence de 480 gorilles, répartis en 36 groupes et 14 mâles ‘dos argenté’ solitaires. Ce chiffre représente donc une augmentation de plus de 26 % de la population de gorilles de montagne locale, sur les sept dernières années. Une augmentation obtenue grâce aux efforts constants de collaboration des organisations et institutions des trois pays de la zone, comme le souligne le Dr Augustin Basabose, coordonnateur au programme international de conservation du gorille (International Gorilla Conservation Programme – IGCP) d’African Wildlife Foundation (2).


Prélèvements pour analyses génétiques (à gauche) et jeune gorille (Gorilla beringei beringei)


Si cette dynamique démographique est évidemment une bonne chose pour la conservation d’une espèce passée au bord de l’extinction il y a une trentaine d’années, les menaces qui planent sur le devenir des gorilles de montagne, et d’une manière générale, sur tous les grands singes, continuent de persister. Malgré un niveau exceptionnel de surveillance, les neuf gorilles de montagne tués, en quatre incidents séparés, au cours des 6 dernières années sur cette zone, en attestent. De même, la récente découverte de plus de 200 pièges (dont les gorilles ne sont généralement pas la cible), n’en constitue pas moins une menace supplémentaire.
Pascal Farcy
Photos © IGCP/AWF

1- Situé en Afrique de l’Est, à cheval sur les frontières du Rwanda, de la République Démocratique du Congo (RDC) et de l’Ouganda, le massif des Virunga comprend trois parcs nationaux contigus : le parc national des Virunga en RDC, le parc national des volcans au Rwanda, et le parc national des gorilles de Mgahinga en Ouganda.

2- African Wildlife Foundation (AWF) est le plus important organisme international de conservation qui s’intéresse uniquement au continent africain. Depuis sa fondation en 1961, AWF reconnaît la faune, les ressources et les écosystèmes africains comme étant indispensables à la prospérité de l’Afrique et ses habitants.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
234

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS