Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Espoir pour le rhinocéros le plus rare au monde
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Espoir pour le rhinocéros le plus rare au monde

En l’espace de quelques semaines, la population de rhinocéros de Java a enregistré 4 naissances, un véritable baby boom pour une espèce qui ne compte plus qu’une soixantaine d’individus, au maximum, ce qui fait de ce rhinocéros le mammifère le plus menacé de la planète.

Faute d’identifications directes, seule une observation a été réalisée par hasard ce qui est rarissime pour le rhinocéros de Java aux habitudes essentiellement forestières, ce sont des traces de présence qui ont révélé la présence des juvéniles. Ces heureux événements, premières naissances confirmées dans la nature depuis trois ans, ont été décelés dans le parc national d’Ujung Kulon. Grâce à la distance qui les séparait ainsi qu’à leurs différences de taille, les différentes traces ont pu être attribuées avec certitude à 4 animaux différents.

Pour Arman Malolongan, directeur général du PNPH (le service du Ministère indonésien des Forêts chargé de la conservation de la nature), ‘Savoir que le rhinocéros de Java se reproduit, et que ses effectifs s’accroissent lentement, nous redonne espoir pour l’avenir de l’espèce.’

Un avenir qui reste très incertain, puisque les effectifs du rhinocéros de Java se répartissent sur 2 zones : le parc national indonésien d’Ujung Kulon (entre 28 et 56 individus) et le parc national de Cat Tien, au Vietnam (au maximum 8 individus). Au-delà du braconnage qui sévit sans doute encore (la corne des rhinocéros étant prétendue aphrodisiaque par la médecine chinoise), pour le WWF les principales menaces qui pèsent sur le rhinocéros de Java sont liées à la pression qu’exerce, sur le milieu, le bétail retourné à l’état sauvage et l’envahissement des plantes exogènes invasives qui réduit l’expansion des plantes affectionnées par les rhinocéros. En outre, une maladie ou une catastrophe naturelle pourrait potentiellement décimer toute la population à Ujung Kulon.

Pour ces raisons, le WWF demande qu’une nouvelle population de rhinocéros de Java soit établie ailleurs. Un souhait qui pourrait devenir réalité si les naissances perdurent, la direction du Parc ayant fixé la capacité d’accueil d’Ujung Kulon à 80 animaux. Cet objectif atteint, la translocation des spécimens excédentaires permettrait de constituer le noyau fondateur d’une seconde population de rhinocéros de Java en Indonésie.


Ce rhinocéros habitait autrefois une vaste région, allant de l’Inde, jusqu’à Sumatra et Java, en passant par l’Indochine et la Malaisie. Le rhinocéros de Java peut atteindre jusqu’à 3,50 m de long et 1,80 m au garrot, pour un poids moyen de 1,6 tonne. Sa corne de petite taille n’est présente que chez les mâles, à l’inverse des bourrelets de peau que l’on retrouve sur les deux sexes et qui font croire que son corps est constitué de plaques comme une armure.
Alex Belvoit
Photos © Ujung Kulon NP Authority — WWF Indonesia


Faute de documents plus récents, les photos de juvéniles présentées ont été prises en 2003. Le WWF et les gardes du parc national espèrent néanmoins obtenir le portrait des jeunes animaux grâce aux appareils photo à déclenchement automatique disséminés dans la forêt pour étudier les déplacements des rhinocéros.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 01 septembre 2006 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
61

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS