Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Espoir pour l’okapi, redécouvert dans l’Est du Congo
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Espoir pour l’okapi, redécouvert dans l’Est du Congo

Des traces d’okapi, le plus proche parent connu de la girafe, viennent d’être découvertes dans le parc national des Virunga, à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), près de 50 ans après les dernières observations officielles.

Espèce rarissime et menacée, l’okapi ne vit nulle part ailleurs que dans les forêts primaires de l’Est de la RDC. L’essentiel de sa population se trouve dans la forêt de l’Ituri, dont un cinquième environ est inclus dans la réserve des Okapis d’Epulu (près d’1,5 million d’hectares). Dans le passé, l’espèce était également connue plus à l’Est, dans les forêts qui s’étendent dans la vallée de la Semliki, dont une partie est intégrée au Parc national des Virunga, créé en 1925.

Aussi, même si aucune observation directe n’a pu être faite, la découverte d’empreintes dans la boue, d’excréments et de végétation broutée attribués à l’okapi, constitue une bonne nouvelle. La nature difficile du terrain pourrait être à l’origine de cette conservation, l’exploitation forestière illégale et l’installation d’agriculteurs en quête de terres y étant difficiles.

Toutefois, pour le WWF, les nombreuses activités illégales qui perdurent à l’intérieur des limites du parc et les appels lancés par des politiciens locaux invitant les agriculteurs à s’installer dans la zone protégée, constituent une menace réelle. Le gouvernement de la RDC se doit donc de prendre toutes les mesures appropriées pour assurer la protection à long terme du parc national des Virunga, un site élevé au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO.

Rappelons que contrairement à ce que font penser les raies qui traversent une partie de son pelage, et qui évoquent le zèbre, l’okapi est un proche parent de la girafe. Il mesure jusqu’à 2,5 m de long et peut atteindre 2 m de haut à l’épaule, pour un poids de 200 à 250 kg. Il possède un long cou caractéristique. L’espèce n’a été découverte par la science qu’en 1901 et est strictement protégée.

Alex Belvoit
Photo © Parc zoologique de San-Diégo

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 09 juin 2006 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS