Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Développement des territoires ruraux: des péripéties qui dénaturent la loi
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. La Banque en ligne : avenir de notre système ...
  4. Innovation et tradition pour un revêtement ...
  5. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Développement des territoires ruraux: des péripéties qui dénaturent la loi

Le projet de loi sur le développement des territoires ruraux a été adopté en deuxième lecture par l’Assemblée Nationale. Ce deuxième passage devant les députés a été l’occasion d’une surenchère en faveur des positions les plus radicales de certains groupes de pression, les députés se prononçant, à plusieurs reprises en faveur d’amendements non soutenus par le Gouvernement. Fronde parlementaire ou accord tacite sous-jacent ?

La navette parlementaire n’est pas achevée. La loi va retourner au Sénat.

Le monde minoritaire de la chasse se trouve servi au-delà de toutes mesures. Les exemples d’articles en sa faveur sont fort nombreux. Un seul exemple : la possibilité d’organiser, en dehors de la période de chasse, des chasses sans capture employant des meutes de chiens courants. Ainsi, le but de garantir l’activité d’une meute toute l’année se fait au détriment de la tranquillité des espèces, dont beaucoup sont pourtant protégées hors période de chasse, et en négligeant de se soucier de l’avis, voire de la sécurité, des autres usagers de la nature.

Cet aspect du problème que pose la prise de décisions en faveur d’une seule catégorie sociale devient préoccupant. Dans une démocratie, s’il ne faut en rien négliger une minorité, la règle voudrait qu’on n’ignore pas les aspirations majoritaires. Sinon, les parlementaires retardent l’évolution de la société, jusqu’à tourner le dos à l’intérêt général.

Concernant cet intérêt général, une mesure importante a néanmoins été adoptée pour le développement des bio-carburants, ce qui devrait permettre de développer un secteur stratégique, la lutte contre les émissions de CO2 étant une priorité planétaire. Il reste que, pour être écologique, cette mesure doit inciter à ce que les cultures destinées à ce type d’énergie soient le plus possible exemptes de pesticides et de nitrates…

Louisa Mathelin

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS