Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Des milliers de pélicans et dauphins retrouvés morts au Pérou
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Des milliers de pélicans et dauphins retrouvés morts au Pérou

Depuis le début de l’année, des centaines de dauphins et près de 5000 pélicans ont été retrouvés morts sur la côte nord du Pérou. Dans un communiqué daté du 9 mai, le ministère de l’environnement péruvien a écarté, pour les pélicans, l’hypothèse de maladies telles que la grippe aviaire comme cause de ces morts massives. D’après les autorités, le manque de nourriture est à l’origine de cette hécatombe. Selon l’océanographe Carmen Grados, la présence de courants chauds, depuis février, a perturbé l’écosystème marin, incitant des espèces de poissons coutumières des eaux superficielles à descendre plus en profondeur. Selon la scientifique, si ces conditions se maintiennent, le phénomène pourrait s’étendre à d’autres zones littorales péruviennes au cours de l’automne.

En revanche, le sort des 887 dauphins, retrouvés échoués entre février et la mi-avril sur les côtes de Piura et Lambayeque, au nord du Pérou, reste incertain. Selon le ministère de l’environnement, des analyses ont exclu les causes suivantes : pollution aux métaux lourds (plomb, cadmium, cuivre), pesticides, infections bactériennes comme la leptospirose. Le manque de nourriture et la responsabilité d’activités de pêche ont également été écartés. D’après les sources officielles, ces morts inexpliquées ne peuvent pas non plus être associées aux activités d’exploration sismique pétrolière, alors que l’ONG ORCA (1) a, pour sa part, avancé l’hypothèse d’une nuisance acoustique.

Le gouvernement péruvien a également souhaité rassurer la population quant à l’alerte sanitaire lancée début mai, la qualifiant de « mesure préventive » justifiée par la présence d’animaux échoués, et non en réaction à des risques pathogènes. Ainsi, cette alerte n’interdit pas l’accès aux plages concernées, ni la consommation de produits de la mer.

Cécile Cassier
1- Organisation Scientifique pour la Conservation des Animaux aquatiques.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
opaque
20 mai 2012 - 0 h 00 min

c’est la faute aux courants chauds et aux moteurs diesels des bateaux… bon, alors,rien de grave , tant qu’on peut se baigner !






à lire aussi
     
Flux RSS