Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Des groupes locaux pour la protection des forêts en Mongolie
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Des groupes locaux pour la protection des forêts en Mongolie

La couverture forestière représente en Mongolie près de 188 000 km², soit 12 % de l’ensemble du territoire. Malheureusement, à l’instar de nombreuses régions du monde, ces forêts subissent de multiples pressions dont une demande accrue pour le bois, des incendies dus à l’homme, l’exploitation minière et l’essor du bétail. Dans les années 1990, 400 km² de forêt disparaissaient chaque année. Paradoxalement, les populations locales souffrent des mêmes pressions, ne pouvant lutter contre l’exploitation forestière illégale sur leurs terres et les incendies de forêts déclenchés par des étrangers. De par leurs effectifs réduits, les gardes champêtres ne sont pas à même de contrer ces nuisances.  

Pour remédier à cette situation, un projet de gestion des forêts, basé sur la participation active des communautés locales, voit le jour en 2007. Lancé par la FAO (1), il réunit les autochtones en « groupes d’utilisateurs de la forêt ». Ces groupes suivent alors une formation en évaluation des ressources forestières, en cartographie, en planification de la gestion, en prévention des incendies et en commercialisation des produits forestiers. A eux d’élaborer sur ces bases leurs propres plans, à l’instar des locaux vivant dans le district de Bugat, à 450 km d’Oulan-Bator, capitale de la Mongolie. Trois ans après la création d’un groupe d’utilisateurs de la forêt, l’exploitation illégale et les incendies de forêts ont pratiquement cessé dans cette zone. Face au succès rencontré, la FAO espère désormais étendre cette pratique sur l’ensemble du territoire mongolien à la fin de la phase pilote, en janvier 2012. D’ici là, le concept continue de faire des adeptes via le bouche-à-oreille.

Cécile Cassier
1- Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 09 novembre 2011 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
NATUROC
10 novembre 2011 - 0 h 00 min

Ou quand les peuples prennent enfin leur sort en main… La solution à tous les problèmes est là.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
52

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS