Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Des coccinelles pour remplacer les insecticides
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Des coccinelles pour remplacer les insecticides


Tous les jardiniers vous le diront : les pucerons sont une plaie. Ces minuscules insectes prennent un malin plaisir à coloniser les plantes et à sucer leur sève. Une plante infestée verra ainsi son développement limité et présentera une plus faible résistance aux maladies.

Pour mener la guerre à ces terreurs des jardins, les industriels ont développé toute une batterie d’insecticides. Seulement, ceux-ci ne sont pas toujours très écologiques. On leur reproche entre autre de polluer les sols, ou encore de ne pas s’attaquer seulement aux pucerons mais aussi aux autres insectes alentours, et donc de porter un coup à la biodiversité.

Une solution alternative aux insecticides existe cependant. Chaque être vivant possède son prédateur, et celui du puceron, c’est la coccinelle. L’insecte est en effet capable de dévorer 60 proies par jour, tout en laissant intactes les plantes sur lesquelles il chasse. Certaines initiatives locales tentent de démocratiser cette pratique baptisée la “lutte biologique”.

La ville de Caen par exemple, élève depuis des années ses propres coccinelles qu’elle distribue à ses habitants au printemps, et qu’elle utilise elle-même dans ses jardins publics. Il suffit aux Caennais de se présenter pour se voir remettre des oeufs de « bête à bon Dieu », à éparpiller une fois rentrés à la maison. Les laboratoires tremblent à l’idée qu’un si petit animal puisse les terrasser…

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
107

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS