Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Découverte d’une nouvelle espèce de panthère
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Découverte d’une nouvelle espèce de panthère

De récentes recherches d’ADN ont permis de découvrir que la panthère nébuleuse qui vit sur les îles de Bornéo et de Sumatra est en fait une toute nouvelle espèce de félin.

Cet animal secret de la forêt tropicale était jusqu’à présent considéré comme de la même espèce que les panthères du Sud-Est de l’Asie, or l’analyse de son ADN vient de révèler qu’elle diffère autant de son homologue asiatique qu’un lion d’un jaguar. Le Dr Stephen O’Brien, du Head of the Laboratory of Genomic Diversity, de l’institut national du cancer américain, déclare à ce propos que “Les tests ADN ont permis de déceler non moins de 40 différences entre les deux espèces.’

Bien que suivie depuis une centaine d’années par les scientifiques, cette panthère n’avait jamais été considérée comme une espèce unique. Pourtant pour le Dr Andrew Kitchener, du département des sciences naturelles des musées nationaux d’Ecosse, ‘Lorsque nous avons commencé à comparer les peaux des panthères nébuleuses de Bornéo à celles du continent, nous comparions clairement deux espèces différentes. Il est difficile d’imaginer que personne n’ait remarqué ces différences auparavant.’

Ainsi, la fourrure de la panthère nébuleuse de Bornéo a de petites taches sombres, avec beaucoup de petits points entre. Sa fourrure grise, globalement plus sombre que son homologue continentale, est parcourue d’une double rayure dorsale. De leur côté, les panthères continentales sont moins colorées, leur fourrure possède des tâches plus larges et moins de petits points, avec une double rayure dorsale partielle.

La destruction de leur habitat est la plus grande menace qui pèse sur les panthères nébuleuses. Aujourd’hui on situe leur effectif entre 5000 et 11000 individus dans les forêts de Bornéo, où cette panthère est le plus grand des prédateurs, armé des plus longues canines (par rapport à sa taille) de tous les félins. Une seconde population est également présente sur l’île de Sumatra (entre 3000 et 7000 spécimens).

 

Pour le WWF, cette nouvelle découverte dans les forêts de Bornéo démontre combien il est essentiel de conserver l’habitat et les espèces de la troisième plus large île de la planète.

Alex Belvoit
Image extraite vidéo © WWF

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS