Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » De petits crustacés bretons éveillent la curiosité des chercheurs
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  2. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






De petits crustacés bretons éveillent la curiosité des chercheurs

Petits crustacés s’apparentant aux puces de mer que l’on rencontre sur la plage, les Haploops vivent en colonies, leur population atteignant une dizaine de milliers au mètre carré. Prospérant entre 15 à 30 mètres de fond, dans des sortes de tubes individuels composés d’humus et de vase, les peuplements à Haploops s’étendent sur plusieurs milliers d’hectares en Bretagne Sud. Découverts dans les années 1980, ces organismes ont, depuis lors, attiré l’attention des scientifiques, notamment en raison de l’extension considérable des zones colonisées. Mais de nombreuses questions planent encore sur les Haploops. De fait, des chercheurs ont découvert que l’habitat de ces petits crustacés est systématiquement lié à la présence de cratères sous-marins, appelés « pockmarks ». 

 

Afin de mieux connaître la « biodiversité de la faune associée à cet habitat unique et de comprendre le rôle fonctionnel de cet organisme », l’Ifremer (1) a lancé un vaste projet de recherche sur les Haploops. Initié par la récolte de nombreux échantillons au cours de l’été 2009, celui-ci prévoit de mener quatre campagnes océanographiques (2) à bord du navire côtier Thalia, propriété de l’Ifremer, au cours de l’année 2010. L’objectif de cette étude de grande envergure vise à « connaître et expliquer la biodiversité de ce milieu : les Haploops et les assemblages d’espèces qui leur sont associés, les relations entre les espèces, le partage de l’espace et la nourriture, et les variations de ces relations en fonction des saisons ». De quoi faire honneur donc à l’année de la biodiversité.

Cécile Cassier
Photo © Ifremer / X. Caisey
1- Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer.

2- Les dates des différentes campagnes sont les suivantes : du 13 au 17 février 2010 ; du 20 au 25 mai 2010 ; du 11 au 14 août 2010 ; du 23 au 27 novembre 2010.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 04 mars 2010 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS