Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Commerce des espèces sauvages : plein phare sur l’Asie
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Commerce des espèces sauvages : plein phare sur l’Asie

A partir de samedi se tiendra à Bangkok (Thaïlande) la 13ème CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore menacées d’extinction). L’Asie du sud-est est une des principales plaques tournantes de ce commerce international, légal et illégal.

Les Etats membres de la CITES examineront la situation de 48 espèces ou groupes d’espèces sauvages impliquées dans le commerce international. Parmi celles-ci ont peu citer l’antilope saïga, en Asie Centrale, qui a vu ses effectifs passé de plus d’un million à seulement 40 000 spécimens, au cours de la dernière décennie, suite au braconnage et la diminution importante de son habitat naturel.

D’autres espèces sont aussi menacées par la surexploitation. Ainsi le WWF tire la sonnette d’alarme pour 3 espèces asiatiques particulièrement menacées par le commerce :

- le ramin, un arbre tropical à bois dur, utilisé dans la fabrication de châssis de fenêtres et de cadres. Les coupes illégales menacent non seulement le ramin mais également les espèces qui vivent dans les forêts où il pousse, comme les tigres et les orangs-outans;

- le napoléon, un poisson des récifs coralliens victime de techniques de pêches dévastatrices. Les pêcheurs utilisent, par exemple, du cyanure pour l’étourdir, l’animal peut ainsi être facilement capturé vivant pour alimenter les restaurants.

- le dauphin de l’Irrawaddy. Vivant principalement dans les eaux côtières et les grands fleuves d’Asie tropicale, il est gravement menacée par les prises accidentelles dans les filets et les blessures subies lors d’opérations de pêche à la dynamite. A cela s’ajoute les captures volontaires pour fournir les delphinariums. Selon le WWF, quelques 80 delphinariums, répartis dans au moins 9 pays asiatiques, détiendraient des dauphins de l’Irrawaddy.

Texte de Pascal Farcy

Photo : Poisson Napoleon © WWF-Canon / Jack RANDALL

Photo : Dauphin Irrawaddy © WWF-Canon / Alain COMPOST

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
31

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS