Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Cinq soutiens inattendus pour des lâchers d’ours dans les Pyrénées
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Cinq soutiens inattendus pour des lâchers d’ours dans les Pyrénées

Le récent refus d’introduire une femelle pour renforcer la maigre population d’ours du Béarn, seuls deux mâles fréquentant cette région, a vu l’association Pays de l’Ours – Adet se tourner vers les précédents ministres de l’environnement pour avoir leur sentiment sur le dossier.

Leur retour ne laisse aucun doute sur leur soutien à cette action. En effet, à l’appel de l’association, la plupart des anciens ministres de l’environnement (1), depuis les premiers lâchers en 1996, soutiennent la restauration de la population d’ours dans les Pyrénées et ont signé le texte de soutien ci-dessous.

Nous, anciens ministres de l’environnement, ayant tous œuvré pour la conservation de l’ours brun en France, considérant :

- la situation critique de l’espèce dans les Pyrénées, notamment en Béarn ;

- les engagements internationaux de la France en matière de biodiversité ;

- le succès des opérations de lâcher réalisées depuis 1996 et la bonne adaptation des animaux à leur nouveau territoire ;

- l’efficacité des moyens de protection et des mesures en faveur de la conciliation avec les activités humaines ;

appelons à poursuivre cette action pour la sauvegarde de la biodiversité et soutenons la demande de nouveaux lâchers d’ours dans les Pyrénées portée par les associations avec le soutien des Français.

S’il est indéniable, que pour certains des signataires, il y a une arrière-pensée politique à cet engagement, il n’en est pas moins vrai que la position actuelle du gouvernement marque effectivement une rupture avec la politique menée de manière constante, depuis 15 ans, en matière de conservation de l’ours dans les Pyrénées.

Alex Belvoit
1- Les anciens ministres de l’environnement, encore membres du gouvernement, n’ont pas été sollicités. D’autres sont soumis au devoir de réserve du fait de leur fonction actuelle. En conséquence, l’ours a reçu le soutien de Jean-Louis BORLOO, Yves COCHET, Corine LEPAGE, Nelly OLIN, Dominique VOYNET.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
pozzy
16 juin 2011 - 0 h 00 min

Voilà un support bien réconfortant.
Cette façon de la jouer borderline par le gouvernement actuel est consternant.

Ca me fait penser au préfet qui a autorisé la chasse sur le territoire.

On se la joue limite et un jour l’irréparable arrive. Il s’agit tout de même de rien de moins qu’une extinction d’espèce.

Ce soutien c’est un peu de responsabilité dans un monde de dégénérés.

Pozzy



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
22

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS