Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Chasse à la baleine dans le sanctuaire de l’océan austral
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Chasse à la baleine dans le sanctuaire de l’océan austral

Six navires baleiniers quittent aujourd’hui même le port japonais d’Arukapart, lançant officiellement une nouvelle campagne de chasse à la baleine. En dépit de l’interdiction internationale de chasse commerciale imposée par la Commission baleinière internationale (CBI) en 1986, le Japon se cache derrière une chasse prétendument ‘scientifique’ et s’est donné pour quota cette année de tuer jusqu’à 935 petits rorquals et 10 rorquals communs.

Comme l’année dernière, une partie de la campagne japonaise devrait se dérouler qui plus est dans le sanctuaire de l’océan austral, instauré par la CBI en 1994. Ces eaux qui bordent l’Antarctique sont reconnues pour abriter environ 80 % de la population mondiale des baleines.

Malheureusement, le japon n’est pas le seul pays à être entré en campagne, il y a quelques semaines l’Islande a en effet repris la chasse commerciale à la baleine. Sept rorquals communs et un petit rorqual ont ainsi déjà été tués depuis la reprise de la chasse le 17 octobre dernier.

Pour l’IFAW (Fonds international pour la protection des animaux) ces chasses sont d’autant plus condamnables que le marché de viande de baleine est surchargé et que les consommateurs la boudent de plus en plus. A l’inverse, économiquement parlant, le tourisme lié à l’observation des grands cétacés est beaucoup plus florissant. Chaque année, rien qu’au Japon, ce sont des milliers de personnes qui viennent à la rencontre de ces géants des mers. Cette industrie a permis aux communautés régionales de créer de nouvelles entreprises et de nouveaux emplois, notamment dans les hôtels, restaurants, musées et commerces.

Par ailleurs, rappelons que les rorquals communs ont été déclarés espèce menacée par l’Union mondiale pour la conservation de la nature (UICN) et que les petits rorquals sont classés comme ‘quasi menacés’. Enfin, outre ces chasses commerciales ou prétendues ‘scientifiques’, les baleines sont également menacées par les filets dérivant, la pollution sonore et chimique des océans et les collisions avec les navires.

Le talon d’Achille de ces géants des mers a un nom : l’homme.

Cécile Fargue

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 15 novembre 2006 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
58

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS