Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Cartographie des pollutions aux PCB en France
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Cartographie des pollutions aux PCB en France

L’association écologiste Robin des Bois a mis en ligne hier sur son site une cartographie répertoriant les différents bâtiments, sols et sous-sols français pollués aux PCB. Outre les archives de l’association, ce minutieux travail de recensement a bénéficié de diverses sources dont plusieurs bases de données telles BASOL (1) affiliée au ministère de l’écologie, la source nationale BASIAS (Base des Anciens Sites Industriels et Activités de Service) constituée des inventaires historiques régionaux d’activités industrielles et de services potentiellement pollueurs et enfin la base de données ARIA du Bureau d’Analyse des Risques et Pollutions Industrielles (BARPI), laquelle recense plus de 30 000 accidents technologiques.

Si les sources de pollution sont extrêmement diverses et résultent d’épandages, d’infiltrations, et de dépôts survenus lors d’activités autorisées ou illégales, le résultat, lui, reste significativement le même. Consécutives d’un mauvais fonctionnement ou d’une négligence (volontaire ou non), ces fuites sont responsables de rejets massifs de PCB (2) sur l’ensemble du territoire français. D’après les informations fournies par l’atlas, les bassins de la Seine, du Rhône, les lacs alpins, le Rhin, la Moselle, la Somme et leurs affluents, de même que le Nord Pas-de-Calais et ses canaux révèlent des traces de PCB. Toutes ces voies d’eau représentent dès lors une menace potentielle pour les écosystèmes qu’elles traversent.


De nombreux produits intégrant PCB au cours de leur fabrication, la question du traitement de ceux-ci une fois arrivés en fin de vie relance la problématique liée à ces substances toxiques. Particulièrement appréciées des industriels, ces substances ont effectivement été intégrées à la composition des encres, papiers, textiles, peintures, PVC, carburants… On les retrouve également dans les condensateurs d’appareils électroménagers et des véhicules à moteur. A durée de vie longue, on retrouve aujourd’hui ces articles dans les décharges et les sites de broyage et de recyclage.

L’engouement qu’ils ont suscité par le passé n’est pas la seule raison à invoquer pour expliquer leur prégnance actuelle. Bien que n’étant plus produits, ni utilisés en Europe depuis une vingtaine d’années, ils perdurent cependant dans les milieux contaminés. Peu solubles dans l’eau, ils se décomposent très lentement et finissent par rejoindre les sédiments déposés au sol. Cette persistance en milieu naturel explique en partie que les pollutions aux PCB recensées soient de plus en plus nombreuses alors que ces substances ne sont plus censées être commercialisées.

Mais alors que l’on ignore encore l’étendue des dégâts générés par les pollutions passées, les fuites continuent. Ainsi, dans le Loiret, l’alerte a été donnée suite au relevé d’un taux de PCB évalué à 0,38 mg/kg dans la rivière des Mauves, lequel a été jugé excessif par la DRIRE (Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement). Aux dires de FNE (France Nature Environnement), la contamination serait attribuable à la PME Westendorp en charge du traitement de certains déchets industriels. A la lumière de cette révélation, il revient à la préfecture du Loiret de déterminer si la consommation de poissons pêchés sur le site doit être suspendue.

Phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur, la dispersion des PCB dans la nature est un enjeu majeur de la lutte contre la pollution. Au cours des dernières années, des contaminations aux PCB ont ainsi été constatées sur presque la totalité du parcours du Rhône. En conséquence de quoi, la consommation de poissons pêchés dans le Rhône a commencé à être interdite en 2006 sur certaines zones, pour parvenir à une interdiction sur tout le trajet français du fleuve en août 2007. Depuis, des contaminations aux PCB d’autres rivières et fleuves, générant des interdictions ponctuelles, sont régulièrement détectées.

Espérons que ce nouvel état des lieux proposé par Robin des Bois initiera une prise de conscience quant à l’urgence de contenir ces vagues successives de contamination.

Cécile Cassier

1- La base BASOL met à disposition la liste des sites pollués recensés par les pouvoirs publics et faisant l’objet d’une action.

2- Les PCB représentent une famille de 209 composés organochlorés. Nuisibles et peu biodégradables, ils sont classés parmi les polluants organiques persistants (POPS). Les polychlorobiphényles sont parfois dénommés à tort ‘pyralènes’, du nom commercial de préparations huileuses qui les intègrent dans leur composition.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
logikécolo
26 mai 2008 - 0 h 00 min

Merci, cela fait suite au documentaire d’Envoyé Spécial du 22 mai, à propos du Rhone. De Lyon à Marseille le fleuve est contaminé et l’on apprend : Une usine : Tredi appartenant à l’état jusqu’en 2002, son rôle était de dépolluer. Dépollueur pollueur??! résultat enquête : à été déversé dans le fleuve
en 1987: 1,500 kg/ jour de PCB;
en 1992: 500 g/ jour de PCB,
en 2008: 20g/ jour
Le cumul déversé dans le rhone serait-il responsable de la pollution? On ne sait pas! enquête a été jusqu’à l’épandage (boues épuration)?, des transfo désossés à la sauvage! Bref semblant de conséquence : des poissons plats qui ne savent plus s’ils sont femelles ou males, + de cancer du sein chez les femmes, et la commercialisation du PCB est interdit depuis 1987!!!! Heureusement, à qui le tour! Quel sera le produit qui fera l’actualité?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1878

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS