Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Capture des ours prochainement relâchés en France
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Capture des ours prochainement relâchés en France

Hier, la capture des 5 ours, qui doivent venir renforcer la population pyrénéenne, a débuté en Slovénie avec l’objectif de relâcher 4 femelles et 1 mâle, d’ici le 15 juin. Alors qu’à l’heure actuelle, d’un point de vue biologique, la population d’ours des Pyrénées n’est pas viable (entre 14 et 18 individus avec une forte consanguinité, sur l’ensemble de la chaîne), grâce aux nouveaux arrivants, la France entend assurer le brassage génétique et le maintien de la population d’ours pyrénéens.

Traditionnellement, en Slovénie, 2 techniques différentes sont utilisées pour la capture : le piégeage (collets disposés dans de petits trous sur les itinéraires habituels des ours) et le tir de seringues anesthésiantes. Si cette dernière méthode limite le stress de l’animal, la première est plus délicate à négocier pour lui. Une fois capturé, et si le sujet est suffisamment jeune, son transport est assuré vers la France par camion. Le symbole est ici assez fort, puisqu’il s’agit du camion qui a déjà acheminé les ours de la première phase de réintroduction en 1996. Sur le camion, l’ours est placé dans une cage à barreaux, de forme cylindrique pour éviter qu’il se blesse. Du poste de conduite, une surveillance vidéo est assurée, le plantigrade étant conscient la plupart des 1 600 km qui l’éloigne de ces montagnes natales, puisque l’anesthésie dure 3 à 4 heures maximum. Arrivé sur le site de lâcher, l’ours sera libéré immédiatement, vraisemblablement dans la commune d’Arbas.

Notons, que sur le trajet situé en France, une escorte est prévue pour les parties les plus sensibles, les ours n’étant pas les bienvenus pour tout le monde, et les opposants faisant preuve de déterminisme. Rappelons à ce titre les nombreux incidents et dégradations lors de la manifestation des anti-ours à Arbas le 1er avril dernier, avec notamment la présence de plusieurs élus locaux de tous bords politique. Le maire socialiste, François Arcangeli, a ainsi démissionné de son parti en raison de la présence d’élus PS dans la manifestation.

Par ailleurs, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) vient de révéler qu’un bélier et un agneau ont été tués par un ours à une dizaine de mètres d’une maison, ce qui ne peut qu’attiser des consciences déjà bien chaudes.

Ceci dit, la date du premier lâcher reste impossible à déterminer, tant qu’aucun ours n’a été capturé, en espérant que pour les plantigrades délocalisés, il ne s’agisse pas du bout de leur route, mais plutôt de l’orée d’une nouvelle vie que je leur souhaite longue et paisible.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 19 avril 2006 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
19

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS