Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Bienveillance des populations locales face à l’antilope Saïga
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Bienveillance des populations locales face à l’antilope Saïga

Peuplant principalement les steppes de l’Europe orientale et de l’Asie occidentale, l’antilope Saïga est aujourd’hui menacée d’extinction. Ainsi, au début des années 1990, sa population globale était estimée à environ un million d’individus. En 2006, elle n’en comptait plus qu’entre 60 000 et 70 000 antilopes selon le PNUE (1). La principale cause de cette raréfaction est la chasse, les antilopes étant prisées à la fois pour leur viande et leurs cornes, utilisées dans la médecine traditionnelle.

Toutefois, des efforts de protection, et plus particulièrement l’engagement des populations locales, ont permis de restaurer une partie de ses populations. Ainsi, on recense aujourd’hui environ 85 000 antilopes au Kazakhstan, 8 000 en Mongolie et au moins 10 000 en Russie, l’Ouzbékistan accueillant, quant à lui, plusieurs milliers d’individus. En revanche, aucune migration de masse n’a été observée au Turkménistan depuis plus de 10 ans, coutumière par le passé.

Récemment, l’antilope Saïga a été incluse au sein de l’accord international de protection des antilopes, et devrait donc bénéficier d’une politique de protection renforcée ainsi que d’un plan d’actions à l’international.

Cécile Cassier
1- Programme des Nations Unies pour l’environnement.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
carmen
18 septembre 2010 - 0 h 00 min

est-ce qu’elle ne sont pas cette année victimes d’une épizootie qui fait dramatiquement retomber leur population et menace la survie de cette espèce ?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
32

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS