Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Nature » Barack Obama devant les loups
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Barack Obama devant les loups

L’administration Obama a décidé, vendredi dernier, de retirer le loup de la liste des espèces menacées, dans la région des grands lacs, l’Idaho et le Montana. Le secrétaire de l’intérieur, Ken Salazar, a annoncé que, d’après le Fish and Wildlife Service, le rétablissement du loup était désormais effectif dans ces régions. Par contre, l’administration américaine maintiendra le loup sur cette liste dans l’Etat du Wyoming.

Les loups, présents par le passé dans une majeure partie des USA, étaient en voie d’extinction avant que l’administration Clinton ne les réintroduise dans la Parc de Yellowstone dans les années 90. Depuis, la population est en croissance, mais d’après Jenny Harbine de l’association Earthjustice, « ce retrait de la liste est une mauvaise chose pour les loups. Ils ne se sont pas totalement rétablis biologiquement et ont encore besoin de la protection du ‘Endangered Species Act’ ».


Si cette décision soulève l’inquiétude des protecteurs de la nature, il convient tout de même de reconnaître que le président Obama œuvre contre de graves mesures de démantèlement des lois essentielles sur l’environnement de l’administration Bush. Au même moment, il rétablissait l’obligation de consulter les biologistes et d’obtenir une autorisation des services fédéraux spécialisés avant de réaliser tout projet susceptible d’affecter les espèces menacées. Cette obligation avait été gelée, à la fin de son mandat, par le précédent président pour favoriser certains projets industriels.
Elisabeth Leciak
Photo © US fish and Wildlife Service

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 11 mars 2009 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Tam biêt
12 mars 2009 - 0 h 00 min

En lisant le titre de l’article, naïve que je suis.,… j’ai cru que le nouveau Président des Etatsuniens allait s’attaquer aux « loups »de la grande finance,à ceux des multinationales… (d’ailleurs en écrivant ce qui précède, j’insulte les loups, qui eux, tuent pour manger car la nature, souvent cruelle, les a « faits comme ça ». L’humain a le choix de son alimentation ; l’animal ne l’a pas.)
Donc, ce Président Etatsunien subit-il lui aussi la pression du lobby des chasseurs ? Que le Président d’un « Petit Pays » soit à compter sur quelques votes, admettons… tout en le regrettant amèrement… mais un GRAND PRéSIDENT qui s’abaisse ainsi… quelle perte d’illusions pour celles et ceux qui, dans le monde entier, ont espéré qu’il serait exceptionnel. « ECCE HOMO »…. Hélas.
Tam biêt!!!






à lire aussi
     
Flux RSS