Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Linky, une erreur stratégique ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :


Linky, une erreur stratégique ?

erdf linky

compteur linky

A la suite de ses homologues européens et après une expérimentation menée auprès de 300000 foyers en 2010 et 2011, ERDF va généraliser le déploiement de la nouvelle génération de compteurs électriques Linky sur toute la France, moins les ELD, pour équiper 35 millions de foyers d’ici 2020. Face à ce projet industriel ambitieux, de nombreuses voix s’élèvent pour critiquer un dispositif qui ne tient pas ses promesses.

Un projet mal préparé

Transmettre en temps réel aux fournisseurs les relevés de consommation des ménages pour aider ces derniers à mieux maîtriser leur consommation d’électricité, tel est l’objectif affiché du compteur intelligent Linky. Cependant, les nombreuses difficultés rencontrées dans sa mise en œuvre décrédibilisent ce projet mal engagé de modernisation des compteurs électriques.
Ainsi, initialement estimé à 4,3 milliards d’euros, le budget du déploiement de la nouvelle génération de compteurs Linky a finalement été réévalué à la hausse par le gouvernement qui a annoncé en juillet 2013 que pas moins de 7,5 milliards d’euros seraient finalement consacrés à la mise en place de ces 35 millions de compteurs intelligents ! Ces problèmes de financement ont par ailleurs retardé de plus de trois ans le calendrier prévisionnel d’installation des nouveaux compteurs électriques. Un dérapage de coûts et de délais qui n’est pas sans rappeler le chantier de l’EPR de Flamanville…

Une facture finalement salée pour le consommateur

Malgré les promesses d’une consommation mieux maîtrisée pour réduire tout à la fois sa facture d’électricité et son empreinte environnementale, les coûts annoncés de ces nouveaux compteurs font craindre une nouvelle augmentation de la facture d’électricité pour le consommateur.L’Etat s’est certes engagé à ce qu’ERDF supporte seul le coût de financement de ce nouveau dispositif par les gains de productivité du gestionnaire de réseau dans les 20 prochaines années. Mais si le retour sur investissement de Linky ne tient pas ses promesses, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) risque d’accepter d’augmenter les taxes perçues par ERDF, répercutant ainsi sur le consommateur les surcoûts du dispositif.

Par ailleurs, selon l’UFC-Que choisir, près de 55% des usagers de l’électricité ont une puissance de compteur inadaptée à leurs  besoins de consommation. Or, avec l’installation du compteur Linky, et l’affinement de la puissance souscrite prévu, les consommateurs seront invités à faire corriger la puissance de leur compteur par un technicien ERDF, une intervention qui n’est pas sans frais !Une incertitude supplémentaire pèse également sur les usagers EJP et Tempo (c’est quoi EJP?), tarifs en extinction, dont le passage à Linky pourrait bien signer l’arrêt de mort.On trouve également surprenant que les nouveaux logements raccordés ne soient toujours pas équipés de Linky.

Enfin, si d’aucuns se félicitent de la meilleure maîtrise de la consommation par le consommateur, cette information du consommateur ne sera possible que si ce dernier s’équipe d’un boîtier – payant – lui permettant de connaître son niveau de consommation…

Une protection des données personnelles insuffisante

Le risque de violation du droit à la vie privée des consommateurs est également pointé du doigt par les autorités européenne et nationale de protection des données personnelles. En effet, Linky permet la collecte massive de données personnelles pouvant aboutir à une intrusion excessive des fournisseurs dans la vie privée des ménages français. Le risque de profilage excessif des consommateurs à des fins de marketing ou publicité est également important. Les compteurs intelligents n’ont donc pas fini de susciter la controverse

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
alfred urschel
30 novembre 2013 - 15 h 59 min

Ces hauts fonctionnaires son d’une logique de cours préparatoires (primaire) Ces hauts ingénieurs devraient écouter la logiques de certains artisans et de suivre le bon sens d manuel.
Urschel l’Artisan


Maxime
30 novembre 2013 - 19 h 05 min

Nous ne voulons pas de ces compteurs qui de plus propage dans la maison des ondes radio électriques nocives qui servent à la transmission des données à ERDF.


Paula BAZERQUE
30 novembre 2013 - 19 h 22 min

Bonjour, pourrons-nous « refuser » l’installation de ce compteur Linky ? A tout le moins en permettre l’installation mais à moyen voire long terme ? Ou bien est-ce totalement obligatoire ? Merci. Cordialement.


Marina
30 novembre 2013 - 19 h 48 min

Les consommateurs n’ont rien demandé et en plus nous devrons subir de nouvelles ondes nocives. Le mieux est de refuser de signer le document que le technicien vous tendra pour prouver qu’il vient d’installer votre compteur Lincky. C’est tout à fait légal et vous êtes dans votre droit. Faites passer le message. A bon entendeur, Salut.


Gribouille
30 novembre 2013 - 20 h 29 min

Il. Suffit simplement d’allumer , éteindre, mettre en marche quand il faut et comme il faut on n’a pas besoin d’un appareil qui gère pour nous. Encore un moyen de faire payer le consommateur.


jp Vanden Berghe
30 novembre 2013 - 20 h 34 min

Le seul véritable intérêt de ce système est de reculer des investissements de capacité de production nécessaires. Donc l’astuce est de faire payer – in fine- les frais par l’utilisateur pour que ERDF en tire profit. Pour faire une comparaison, je vous propose de vous informer comment mieux rouler ( progressif, pas trop vite, …) et vous mettez l’essence gagnée dans MON réservoir. C’est une méga arnaque qui en plus nous considère comme des c…


seb
30 novembre 2013 - 20 h 37 min

@ Maxime.

Comment fait il pour propager des ondes radios???

seb


Michel
30 novembre 2013 - 20 h 59 min

Absolument,tout à fait d’accord!


Lebourdon_81
30 novembre 2013 - 21 h 41 min

Nos députés sous Sarko ont décidé pour nous et notre bien, comme d’habitude.


Christophe
30 novembre 2013 - 21 h 51 min

Client professionnel d’EDF (et informaticien programmeur) je peux affirmer que son site Internet (http://edfpro.edf.com) ne fonctionne JAMAIS comme il faut. Tous les deux mois je tente de me connecter à mon ‘espace client’ pour régler ma facture, mais je reçois systématiquement l’erreur « Suite à un problème technique, votre espace Client Pro est temporairement indisponible. » Ça marche une fois sur …50 (peut-être) – et cela depuis quelques années.
Face à une telle incompétence totale d’entretenir un seul site Internet, qu’est-ce qui fait croire qu’un membre de ce groupe serait capable de gérer correctement un réseau national de ‘compteurs intelligents’?


Rozé
30 novembre 2013 - 22 h 24 min

Les compteurs électroniques actuels permettent déjà au consommateur d’avoir des infos pertinentes sur sa consommation et tout particulièrement sur l’intensité maximale atteinte, ce qui permet donc de réduire la puissance souscrite et donc le cout de l’abonnement.
Si l’électricité devient chère chaque consommateur essaiera de réduire sa consommation sans qu’il soit besoin de dispositifs complexes.
Linky informera le fournisseur d’électricité … mais pas le consommateur qui devra faire les frais d’équipements spéciaux pour s’informer !
Bref, Linky n’apporte quasiment rien pour l’ensemble des consommateurs français d’électricité. Le seul gain est pour ERDF qui ne devra plus faire passer un releveur une fois par an. Et gare aux effets automatiques (donc inhumains) de ces Linky, simples machines à relever !


fabrice
30 novembre 2013 - 22 h 49 min

ERDF semble penser qu’un consommateur en regardant un LINKY peut éviter de chauffer son logement et l’eau chaude de son cumulus !?
J’en ai un installé chez moi (HLM Lyon), à la place de l’ancien, il est dans un placard fermé à clé et inaccessible pour moi et les autres.
Un compteur ancien ou un linky n’a jamais fait consommer moins d’électricité.
Seul l’absence de compteur pourrait faire consommer plus d’électricité, ou la baisse du prix au KWH


Révoltée
1 décembre 2013 - 0 h 04 min

les 7,5 milliards projetés pour les compteurs »Linky » serviraient à d’autres fin plus utiles en nôtre « Pauvre France ».Eh oui il y a plusieurs années que je pratique le Relevé Confiance EDF,je ne règle que ma consommation réelle tous les deux mois avec une maîtrise parfaite de ma consommation.A une date déterminée par EDF sur la facture,je relève les indices du compteur etles tranmets pour une facturation suivante.EDF relève les indices en juin et décembre(contrôle…)


Chantal
1 décembre 2013 - 0 h 04 min

Je suis très inquiète de l’installation de Linky : étant déjà electrosensible je devrais theoriquement refaire tous les cablages en cables blindés pour ne pas en sentir les effets sur la santé dixit les experts!
STOP je n’en peux plus de payer en plus j’ai déjà été licenciée à cause de cela et j’ai du déménager


Martine 59
1 décembre 2013 - 8 h 54 min

De l’avis de Maxime ,alors : A -T’ON LE DROIT DE REFUSER CETTE INSTALLATION DE
LINKY CHEZ SOI ????
Merci de  » m’éclairer  » !


Nicole Sarah Kretchmann
1 décembre 2013 - 11 h 36 min

très belle occasion de réapprendre à dire NON !!!!!!
Mon site http://chante-la-vie.fr


pierre
1 décembre 2013 - 17 h 05 min

Et tous les linky déjâ installés dans les environnements professionnels l’ont été sans le boitier de tèlétransmission pour limiter les coûts de l’appareil ….


Denis
1 décembre 2013 - 20 h 51 min

Je note effectivement que le consommateur équipé du compteur Linky pourrait avoir accès aux données de sa consommation … moyennant l’ach


Denis
1 décembre 2013 - 20 h 54 min

… moyennant l’acquisition d’un autre botîer payant…
Savez-vous si les spécifications des interfaces Entrée/Sortie du Linky sont publiques ?
Cela permettrait potentielle à chaque usager de récupérer ces infos de conso via un PC…


Alain
4 décembre 2013 - 18 h 53 min

Personne n’a le droit de refuser l’installation de Linky chez soi.
Par contre, tout le monde a le droit de refuser de signer tous les papiers, quels-qu’ils soient de l’installateur, au risque de se voir facturer le boitier plus tard.
Pas de signature, pas de facture !
A bon entendeur…


funny
4 décembre 2013 - 19 h 46 min

Je dis non à Linky.
D’ailleurs je vais retirer tous mes prelèvements automatiques!j’en ai marre que tout le monde se serve sur mon compte en banque.
C’est mon action N° pour 2014.


zolive
5 décembre 2013 - 2 h 52 min

D’ailleurs… les compteurs surdimensionnés, parlons-en !
Je viens d’emménager dans un appart 100 m2 4 pièces, chauffage et eau chaude gaz. Le compteur était bien sûr sur… 12 KVA ! J’ai donc demandé lors du changement de locataire (moi) et de fournisseur (plus de EDF GDF) à ce que ça descende à 3KVA. Incroyable, on dirait que j’ai demandé la lune…
1) il a fallu que je rappelle avant le rdv du technicien, j’avais un doute, et bien ma demande bien formulée initialement était perdue, inexistante.
2) au téléphone, tous m’ont dit à chaque fois « c’est pas beaucoup 3KVA »…
3) même le technicien de ERDF à son passage « 3KVA ? Vous êtes sûr ? ». Grrrr Là j’ai coupé en disant – la vérité – « je suis électronicien ingénieur informatique ». Fin des pressions.

En bref, personne ne souhaite que vous réduisiez votre conso ! Et depuis maintenant 2 mois, pas une disjonction n’est arrivée. Je pensais devoir faire peut-être parfois gaffe entre repasser, machine à laver le linge et lumières, mais rien, oublié même le passage à 3KVA…


claude
5 décembre 2013 - 6 h 43 min

On râle,on râle…mais que peux t-on faire? refuser (pour l’instant sans réponse!)ne pas payer?;créer un groupe de pression?;monter une pétition? ou en fin de compte…s’écraser!


Jean
5 décembre 2013 - 18 h 16 min

Il semble que ces compteurs créent une polution électromagnétique substantiel, avec des dégats qui peuvent être épouvantable. Il y a déja beaucoup d’expériences aux Etats Unis avec ces compteurs qui le démontrent. Tapez « smart meters » dans un moteur de recherche pour en savoir plus.

Les tests ménés en France ont naturellement étés tourné de tel façon afin que ces effets négatives n’apparaissent pas au jour. Tout comme l’on a fait pour les téléphones portables et le WIFI, dont les effets nocifs ne sont plus contestables une fois que l’on dispose des données pertinentes.

Exigez le droit sur la santé, et le droit de refuser le « Linky »!!


maud
5 décembre 2013 - 21 h 10 min

Lançons une petition bon sang!


jean Pneuslic
8 décembre 2013 - 2 h 56 min

Il y a au moins 10 ans que les compteurs donnent la consommation instantanée pour l’utilisateur(ça ne regarde pas le fournisseur qui de toute façon fait payer la consommation totale relevée à la date prévue .)
Linky n’apporte rien au consommateur qui sera espionné sur ses habitudes de vie;c’est de l’ingérence dans la vie privée sans que l’on puisse contrôler quoique ce soit ;
Alors pourquoi Linky ???… « à qui profite le crime » ? quel est le vrai mobile ?(on ne nous dit pas tout… !)

7,5 milliards d’euros ,ça peut par exemple se convertir en 37 500 logements à 200 000 € ou 500 000 installations photovoltaïques à 15 000 € ……
Combien de gens privés d’emploi avec Linky ?
Je ne signerai rien et n’achèterai pas ce boitier inutile !


joly
13 décembre 2013 - 12 h 45 min

Les abonnements edf ont augmenté de 19,4% au 1er aout 2013; je ne vois pas ou ERDF supporte seul le surcoût de la facture.Et pourquoi ne pas avoir installé en France, comme en Angleterre , un indicateur de dépenses d’énergie à l’euro prêt, installé dans la maison, donnant pour chaque appareil la consommation précise en euros, et qui de plus est GRATUIT. Les français sont vraiment pris pour des vaches à lait!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


DANIELE
28 octobre 2015 - 15 h 48 min

Il est hors de question de se laisser prendre pour des pigeons (et plus que cela !)dans cette affaire. Belle invention A LEUR PROFIT ! NOUS NE SOMMES PLUS DUPES ..
Pas de signature, pas de facture – ils ne peuvent tout de même pas entrer de force dans l’appartement …


Marin
29 octobre 2015 - 23 h 52 min

Grâce à la mobilisation citoyenne, les sanctions initialement prévues en cas de refus (1 500 € d’amende) ont été retirées du texte.

Refuser le compteur Linky chez soi est donc possible, mais il faut agir vite, car l’installation de 500.000 Linky est programmée d’ici fin 2015.


yves
4 décembre 2015 - 20 h 35 min

Bonjour
L’objectif majeur d’EDF et des autres compagnies d’électricité en installant linky est de tenter de combler un peu par avance l’immense, le gigantesque, trou que va générer le démantèlement des centrale nucléaire.
Environ 10 milliard par centrale.
Comme par hasard, l’Allemagne qui n’a plus de centrale, a refusée.


CATI
9 janvier 2016 - 14 h 59 min

Y’en a marre de subir des pressions de toute part et être obligé d’accepter ce que nous refusons. La démocratie est bien en péril. Vivement qu’arrive le jour où nous pourrons être complètement autonomes et ne plus dépendre de ces requins qui nous rackettent et essaient de nous détruire au nom d’une logique purement financière.N’y a-t-il pas une autre logique moins mercantile qui puisse nous protéger dans notre liberté et le respect de la vie ?


malafosse
30 janvier 2016 - 18 h 53 min

Les compteurs appartiennent en très grandes majorités aux collectivités locales c’est à dire les municipalités voire les intercommunalitès . Les maaires ont tout à fait le pouvoir de les interdire sur leur territoire, tout simplement en prenant une délibération .
Exemples : ST MACAIRE , LE BARP toutes deux en Gironde , VARENNES SUR SEINE en Seine et Marne .

La mairie de Varennes sur Seine invoque le principe de précaution et préfère attendre des résultats plus complets sur les contraintes ,les dangers et les risques potentiels présentés par cette technologie .


david
11 mars 2016 - 18 h 02 min

Et bien a tous ceux qui disent qu’on ne peut pas refuser , je dis renseignez-vous vous pouvez refuser cette installation surtout si elle est nocive car elle est chez vous. De plus les compteur appartiennent aux communes donc aller voir votre maire et faite lui comprendre que lui peut être désigné comme responsable des problèmes de santé que cela peut engendré car les compteur lui appartiennent.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
12663

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS