Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Les cyclones gagnent du terrain, au nord comme au sud
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :




Les cyclones gagnent du terrain, au nord comme au sud

Trajets cumulatifs des cyclones

Carte des trajets cumulatifs de tous les cyclones tropicaux, durant la période 1985-2005

Au cours des 30 dernières années, les cyclones tropicaux ont vu la zone où ils atteignent leur intensité maximale s’étendre vers les pôles Nord et Sud, touchant des régions qui n’y sont pas préparées. Cette évolution s’est faite au rythme de 53 km par décennie dans l’hémisphère Nord et de 62 km dans l’hémisphère Sud. Au final, durant cette période, la zone d’impact maximal s’est élargie de 345 km, soit l’équivalent d’environ trois degrés de latitude.

Dénommés ouragans dans l’Atlantique et typhons dans le Pacifique, les cyclones tropicaux avec leurs vents dévastateurs (près de 380 km/h pour le typhon Haiyan, aux Philippines en 2013) menacent particulièrement les régions côtières. Simultanément, les pluies diluviennes qui les accompagnent causent souvent d’importantes inondations, achevant de « nettoyer » le paysage des territoires qui n’y sont pas préparés… Paradoxalement, les régions les plus proches de l’équateur, qui dépendent de la pluviométrie des cyclones pour participer à la reconstitution de leurs ressources en eau, tendent à voir les niveaux de ces dernières se contracter, les ouragans et autres typhons les fréquentant moins assidument. Toutefois, ce déplacement de la zone géographique des cyclones n’est pas identique partout. La partie Pacifique et celle du Sud de l’océan Indien sont les plus concernées.

Publiée le 14 mai dans la revue Nature, l’étude des climatologues américains, ayant constaté ce vaste mouvement de l’activité cyclonique vers les pôles, s’intéresse également au pourquoi de ce déplacement. Trois possibilités, intimement liées, sont envisagées : la hausse des émissions mondiales de gaz à effet de serre, la diminution de la couche d’ozone stratosphérique et/ou l’augmentation de la pollution atmosphérique par des aérosols. En effet, parallèlement à ce déplacement vers les pôles, plusieurs autres études montrent une expansion des tropiques sur la même période. Ainsi, pour Jim Kossin, le principal auteur de l’étude, « L’expansion des tropiques semble influencer les facteurs environnementaux qui contrôlent la formation des cyclones tropicaux et leur intensification vers les pôles. » Or, les études attribuent, en partie, cette expansion des tropiques à la hausse des émissions mondiales de gaz à effet et des aérosols destructeurs de l’ozone stratosphérique. Bref, que des facteurs d’origine anthropique …

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 26 mai 2014 à 07:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Joel
1 juin 2014 - 10 h 42 min

Une carte complémentaire du nombre par tranche de 5 ans glissante serait un plus pour moi ?


Nicole Sarah Kretchmann
5 juin 2014 - 8 h 24 min

LES RÉCOLTES SONT FONCTION DES SEMAILLES !!!!!!
Avez-vous le sentiment que nos semailles sont bonnes pour notre Terre ?????



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1835

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS