Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Viande des taureaux de corrida et “vache folle” (France)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. La Banque en ligne : avenir de notre système ...
  4. Innovation et tradition pour un revêtement ...
  5. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Viande des taureaux de corrida et “vache folle” (France)

Sept mois après que l’Alliance pour la suppression des corridas ait informé les pouvoirs publics des risques de dissémination de l’agent infectieux de l’ESB (encéphalopathie spongiforme bovine) par la consommation de la viande des taureaux de corrida et après avoir été saisie sur ce point le 12 février par la Direction générale de l’alimentation, le 1er juin l’agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) a rendu public son avis de ne pas consommer la viande et les sous-produits des taureaux de combat.

Cette décision s’appuie entre autre sur les pratiques de mise à mort des taureaux qui consistent à lacérer le tissu nerveux des animaux au niveau du bulbe rachidien et qui expose au risque de dissémination de l’agent de l’ESB dans la carcasse.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS