Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Vers une législation contre les bateaux de pêche avec pavillon de complaisance ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Vers une législation contre les bateaux de pêche avec pavillon de complaisance ?

Le 7 février 2000, le tribunal international sur le droit de la mer (ITLOS) a notifié son soutien à la pénalisation de la pêche pirate.

S’il s’agit d’une bonne nouvelle, Greenpeace souligne que cette décision ne doit pas faire oublier les lacunes du droit international, car une grande partie de la pêche illégale a lieu en haute mer, où aucun pays ne peut arrêter les contrevenants.

Alors que les bateaux de pêche pirate, arborant des pavillons de complaisance, sont une menace croissante dans le monde entier à l’équilibre et à la biodiversité marine, la FAO, l’organisation pour l’alimentation et l’agriculture de l’ONU, signale que le problème se développe. Greenpeace estime, quant à elle, qu’il y a environ 1200 bateaux de pêche industrielle, battant pavillon de complaisance en fonction actuellement.

Selon sur un rapport publié par le service maritime de la Lloyd’s, le Panama, le Honduras, Belize, et St Vincent et les Grenadines, tous situés en Amérique centrale, totaliseraient à eux seuls 1000 bateaux de pêche de ce type. Cependant, d’autres pays sont responsables du problème, comme les USA, le Japon, et l’Union européenne, où des poissons illégalement pêchés sont importés et où les compagnies possédant les navires incriminés sont basées. Alors que le Japon commence à prendre conscience du problème, l’Europe continue à éluder sa responsabilité.

Néanmoins les choses évoluent et l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une série de résolutions condamnant la pêche illégale, de même, la FAO accueillera une réunion en octobre 2000, impliquant environ 100 pays pour négocier un accord international sur ce problème.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 10 février 2000 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
20

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS