Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Vache folle : les tests sur les muscles sont négatifs
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Vache folle : les tests sur les muscles sont négatifs

La semaine dernière un article déclarait que les agents infectieux de la maladie de Creutzfeldt-Jakob pourraient se concentrer également dans les tissus musculaires, alors que jusqu’à maintenant on limitait leur présence aux seuls neurones et cellules lymphatiques. Suite à cette révélation des expérimentations ont été mené par l’AFSSA (agence française de sécurité sanitaire des aliments). Les expérimentations ont été conduites sur :
- 2 bovins : l’un contaminé par l’agent de l’ ESB détecté en abattoir, l’autre indemne d’ESB à titre de témoin négatif ;
- 4 souris infectées par l’agent de l’ESB : 2 au stade pré-clinique, 2 au stade terminal ;
- 1 mouton et une chèvre atteints de tremblante naturelle au stade clinique de la maladie ;
- 2 moutons infectés par l’agent de l’ESB, au stade clinique de la maladie.
Les tests se sont avérés négatifs pour la recherche de protéine prion dans l’ensemble des prélèvements provenant des muscles, y compris ceux des membres postérieurs. S’agissant des souris au stade pré-clinique de la maladie, une positivité a bien été observée dans le cerveau , ainsi que, à un niveau plus faible, dans la rate, en revanche, les résultats ont été négatifs dans tous les muscles, y compris ceux des membres postérieurs, ce qui contredit l’étude publiée la semaine dernière.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS