Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Un gypaète abattu dans les Alpes (France)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  2. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un gypaète abattu dans les Alpes (France)

Samedi 11 mars 2000, «Mounier», un Gypaète barbu issu du programme européen de sauvetage de l’espèce, a été retrouvé mort sur la commune de La Bollène-Vésubie dans le Mercantour, Alpes-Maritimes.

Lâché en 1993 dans le Parc national du Mercantour. Il faisait partie des gypaètes réintroduits dans l’ensemble de l‘arc Alpin, où l’on estime actuellement cette population à une cinquantaine d’individus pour seulement quatre couples constitués.

Aux vues de la fragilité des effectifs et du faible taux de reproduction de cette espèce, ce 4ème Gypaète barbu retrouvé braconné depuis 1993 dans l’ensemble des Alpes, porte un coup dur au programme de réintroduction en cours, car après 7 ans d’apprentissage de la vie et d’une liberté retrouvée, cet oiseau enfin adulte ne se reproduira jamais.

Alors que ce grand vautour est protégé au niveau national, européen et international, un premier examen a permis de mettre en évidence que l’oiseau est une nouvelle victime du tir illégal : deux plombs de chasse… Pourtant, d’une envergure de 2,80 mètres, le Gypaète barbu ne peut être confondu avec aucune autre espèce.

Les acteurs du programme européen LIFE dédié à la conservation du Gypaète barbu dans les Alpes francaises et coordonne par la LPO sont scandalises, 2 plombs suffisent à remettre en cause les efforts du programme international de réintroduction du Gypaète barbu mené dans l’arc Alpin depuis 1986 impliquant l’Autriche, l’Italie, la Suisse et la France. Rappelons que le coût par individu est estimé à 450 000 F depuis la phase d’élevage jusqu’à la surveillance de l’oiseau réintroduit.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 29 mars 2000 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS