Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Un baleineau à bosse finit ses jours sur les côtes françaises
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un baleineau à bosse finit ses jours sur les côtes françaises

Près de Cherbourg, un pêcheur se souviendra des 8 tonnes qu’il ramena dans ses filets. Ce lundi, il entraîna jusqu’à la côte le cadavre d’une jeune baleine à bosse. Fait relativement rare dans la Manche, ces dernières années, des pêcheurs n’avaient signalé cette espèce que deux fois, en 2006 puis en 2007, et le dernier cadavre de baleine à bosse fut observé en 1996 dans le Cotentin.

Les causes du décès de ce baleineau, long de 9 mètres, ne sont pas encore connues. Pollution marine ou parasite, des scientifiques du centre des mammifères marins de La Rochelle sont sur place, à Omonville-la-Rogue, pour étudier l’animal.


Les baleines à bosse, qui, à l’âge adulte, peuvent atteindre 14 mètres de long pour 25 tonnes en moyenne, passent l’été dans les eaux riches en plancton des pôles. Elles y font leur réserve avant d’amorcer leurs migrations, parcourant de 5 000 à 10 000 km de trajet pour se reproduire dans les mers chaudes, par exemple la côte Ouest africaine ou Madagascar. Leur parcours est plutôt l’Atlantique, d’où l’événement que représente l’observation en Manche de cette semaine. Longtemps chassées, les baleines à bosse ont vu leur population à des niveaux très bas dans les années soixante-dix, mais depuis leur protection, les effectifs se sont rétablis. L’espèce, auparavant classée comme « vulnérable » par l’UICN ne fait plus aujourd’hui l’objet de grave préoccupation.
Elisabeth Leciak

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Pierre Darmangeat
19 février 2009 - 0 h 00 min

Une petite erreur se glisse dans votre article : les baleines à bosse de Madagascar, Mayotte, Nouvelle-Calédonie, côte occidentale africaine, bref toutes celles de l’hémisphère sud viennent de l’Antarctique.
Le baleineau dont il est question ici vient de l’océan Glacial Arctique, comme toutes les populations de baleines à bosses de l’hémisphère nord, la plus importante mettant bas et se reproduisant en baie de Massachussetts sur la côte orientale des États-Unis.

Cordialement.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
51

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS