Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Un arrêté de prolongation de la chasse inappliquable (France)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un arrêté de prolongation de la chasse inappliquable (France)

Par un arrêté du 10 janvier 2001, le gouvernement par l’intermédiaire du ministère de l’environnement a prolongé la période de chasse jusqu’au 20 février, pour 8 espèces migratrices d’oiseaux (3 espèces d’oies, le pigeon ramier et 4 espèces de grives). Cet arrêté va à l’encontre de la directive européenne ‘oiseaux’ et des recommandations scientifiques en permettant l’acte de chasse durant la période de migration vers leur lieu de nidification. Aussi, les associations de protection de la nature ont réagi vivement en parlant de ‘trahison de Dominique Voynet’ la ministre de l’environnement – pour la LPO (Ligue de protection des oiseaux), l’ASPAS (association pour la protection des animaux sauvages) estime que ‘le ministère de la chasse est né’, enfin pour le ROC (préservation de la faune sauvage et défense des non-chasseurs) il s’agit d’un ‘arrêté surréaliste’.

Surréaliste apparaît être le mot juste, car en pratique l’arrêté se heurte à certaines aberrations. Comme le note la LPO, les préfets n’ont pas les possibilités de prendre, dans les délais impartis, l’arrêté accordant les autorisations individuelles de tir et surtout comme le note toutes les associations, on peut s’interroger sur la capacité des préfets à partager 210 oies (nombre annoncé par le ministère) et de les attribuer aux milliers de chasseurs que compte chaque département.

Toutefois, si les associations disent vouloir attaquer cet arrêté en justice, curieusement celui-ci n’est pas encore paru au Journal Officel…

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
23

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS