Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Tunnel du Somport : 8,6 km sous les Pyrénées
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Tunnel du Somport : 8,6 km sous les Pyrénées

Quinze ans après le lancement du projet, demain, le très décrié tunnel routier du Somport entre la France et l’Espagne (8,6 km) sera inauguré.

Alors que cette réalisation va à l’encontre de tous les discours sur le développement durable (lutte contre les émissions de gaz à effet de serre…) elle a bénéficié de l’assentiment des gouvernements qui se sont succédés depuis 1987.

Pour la fédération France Nature Environnement (FNE), la FNAUT et la SEPANSO qui ont participé à la mobilisation contre cette construction, ce tunnel hyper-sécurisé et moderne n’est pas du tout en adéquation avec l’infrastructure routière de la RN 134, côté français. Par ailleurs, selon J. Mauhourat de la SEPANSO, la forme étroite et encaissée de la vallée d’Aspe risque de piéger le surplus de gaz d’échappement dû à la hausse du trafic, et contribuer à la formation d’une forme de smog en plein coeur des Pyrénées…

La mise en service du tunnel va contribuer à confirmer la hausse du trafic des poids lourds dans la vallée, puisque d’ici une quinzaine d’année, on estime que 2100 camions devraient fréquenter quotidiennement la vallée d’Aspe, dont 1250 traverseraient les Pyrénées pour parvenir en Espagne (actuellement sur les 380 poids lourds qui viennent journellement dans la vallée, 140 franchissent la frontière par le col du Somport).

FNE, la FNAUT et la SEPANSO estiment que les limites du transport routier (émission de gaz à effet de serre, pollution de l’air avec impact sur la santé publique, etc.) imposent d’urgence la mise en place d’une politique des transports qui donne la priorité au transport ferroviaire et au cabotage maritime. Hors, si le principe de la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc semble acquis, les multiples retards pris dans le lancement des travaux font douter de la volonté politique de les mener effectivement à leur terme.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 16 janvier 2003 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
31

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS