Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Transformer ses déchêts en OR : L’usine de Forbach
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Transformer ses déchêts en OR : L’usine de Forbach

Toute la stratégie municipale tient en une usine de méthanisation. Celle-ci centralise en effet les déchets de quelques 380 000 habitants de plusieurs communautés de communes. Pour les collecter, la seule contrainte imposée aux habitants aura été l’ajout d’une poubelle de tri supplémentaire, de couleur orange, dans laquelle ils sont invités à glisser tous leurs déchets susceptibles de se dégrader : restes de repas, nourriture périmée, couches de bébé, litières animales… Au total, cela représente 42 000 tonnes annuelles, qui sont envoyés dans une usine entrée en fonction au mois de septembre dernier. Après traitement, cette dernière produit 5,5 millions de mètres cube de biogaz, 10 000 mètres cubes d’engrais liquide, et 8 000 tonnes de compost.

traitement des dechets

Une telle production devrait avoir des conséquences locales, comme par exemple favoriser le développement de l’agriculture biologique dans la région, grâce à ces énormes quantités d’engrais et de compost ‘propres’. Pour le biogaz, la ville de Forbach a déjà une idée derrière la tête et sa future flotte municipale de 24 camions roulera au gaz naturel, avec une station service installée dans l’enceinte même de l’usine. Mais les avantages de cette unité de méthanisation, ne s’arrêtent pas là. On retrouve ainsi pèle-mêle : des milliers de tonnes d’ordures qui échappent au sordide processus d’enfouissement, des taxes moins élevées pour les habitants, et des retombées économiques conséquentes pour l’agglomération, qui touche une part du gâteau à chaque fois que l’usine vend l’un de ses brevets. Une réussite totale qui a même eu récemment les honneurs d’une visite de Corinne Lepage, ancienne ministre de l’environnement.

Un modèle où tout le monde est gagnant : la planète, les habitants, et les décideurs. Alors, on signe où ?

source : http://www.clicdurable.fr/nature/forbach-transforme-ses-dechets-en-or/

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 04 février 2013 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
laurence
11 février 2013 - 0 h 00 min

Le Petit Robert, vous connaissez ?! Il permet de vérifier l’orthographe de certains mots… comme déchets, par exemple… ;-) ))


stardiet
18 février 2013 - 0 h 00 min

Pourquoi ne pas aller jusqu’au bout du raisonnement ? J’ai vu un reportage intéressant ou dans une ville suisse, où l’on transforme aussi les excréments humains pour en faire du biogaz et cela fonctionne parfaitement au point que d’autres villes s’y mettent aussi. Il ne faut pas s’arrêter à des idées préconçues et utiliser toutes les bonnes idées !






à lire aussi
     
Flux RSS