Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Toxicité du fioul de l’Erika, le ministère de l’environnement communique !
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Toxicité du fioul de l’Erika, le ministère de l’environnement communique !

Le Ministère de l’environnement a publié le 10 février un communiqué sur la nature du produit pétrolier transporté par l’ERIKA, en rappelant qu’il s’agit d’un fuel lourd, du type n° 2 (teneur en soufre comprise entre 2 et 4 %), utilisé comme combustible, et, que comme résidu de distillation de pétrole brut, il comprend les composés toxiques du pétrole. L’impact potentiel sur la faune et la flore du fuel lourd n° 2 est ainsi plus élevé que celui de pétrole brut.

Les déchets récupérés et manipulés lors des opérations de nettoyage du littoral sont, pour 80 % de leur poids, un mélange d’eau, de sédiments, d’algues et de débris divers. Toutefois, selon le Ministère, “ Chez l’homme, la toxicité de ce produit dépend du degré d’exposition par contact direct ou par inhalation du fait d’une ingestion d’aliments contaminés par le produit “, le communiqué rappelant que dès décembre une série de recommandations quant à l’équipement des personnes procédant au nettoyage a été faite.

Concernant la volatibilité du produit, à la demande des autorités sanitaires, des capteurs ont été mis en place sur certaines places, afin de vérifier le taux d’hydrocarbures éventuellement présents dans l’air. En plus, une dizaine de pompiers intervenant sur les chantiers ont été équipés de badges aptes à mesurer la qualité de l’air et des prélèvements d’urine ont été effectués chez eux pour rechercher la présence éventuelle d’hydrocarbures. En outre diverses études sont en cours ou prévues pour évaluer les risques liés aux opérations de ramassage des déchets et de nettoyage des oiseaux.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 12 février 2000 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
22

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS