Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Téléphonie mobile : moins d’ondes électromagnétiques à Paris
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Téléphonie mobile : moins d’ondes électromagnétiques à Paris

A l’issue d’un long processus de concertation, la mairie de Paris et les opérateurs de téléphonie mobile sont parvenus à un accord visant à limiter l’exposition du public aux ondes électromagnétiques générées par les antennes relais (plus de 1000 sites sont équipés d’antennes-relais à Paris). Alors que le décret de mai 2002 fixe comme seuils d’exposition une fourchette de 41 à 58 v/m, l’accord prévoit, pour la ville de Paris, des seuils de 1,2 et 2,5 v/m y compris pour l’UMTS, la troisième génération de téléphonie mobile. Les parisiens seront ainsi exposés à des émissions au minimum 20 fois inférieurs aux normes légales.

Les associations à l’origine de cette évolution, Agir pour l’Environnement et Priartem, se félicitent de cette réussite parisienne et appellent l’ensemble des villes françaises à engager le même processus.

Reçues par le cabinet de Monsieur Matteï le lundi 10 mars 2003, les associations réclameront un abaissement généralisé à l’ensemble du territoire français des seuils d’exposition, au nom de l’égalité des citoyens à l’égard des risques sanitaires potentiels.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS