Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Téléphonie mobile : moins d’ondes électromagnétiques à Paris
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. L’UFC Que Choisir le prouve : la voiture ...
  2. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  3. L’ardoise comme toiture
  4. Comment contrôler l’isolation thermique ...
  5. Obsolescence programmée : Cdiscount se fait ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Téléphonie mobile : moins d’ondes électromagnétiques à Paris

A l’issue d’un long processus de concertation, la mairie de Paris et les opérateurs de téléphonie mobile sont parvenus à un accord visant à limiter l’exposition du public aux ondes électromagnétiques générées par les antennes relais (plus de 1000 sites sont équipés d’antennes-relais à Paris). Alors que le décret de mai 2002 fixe comme seuils d’exposition une fourchette de 41 à 58 v/m, l’accord prévoit, pour la ville de Paris, des seuils de 1,2 et 2,5 v/m y compris pour l’UMTS, la troisième génération de téléphonie mobile. Les parisiens seront ainsi exposés à des émissions au minimum 20 fois inférieurs aux normes légales.

Les associations à l’origine de cette évolution, Agir pour l’Environnement et Priartem, se félicitent de cette réussite parisienne et appellent l’ensemble des villes françaises à engager le même processus.

Reçues par le cabinet de Monsieur Matteï le lundi 10 mars 2003, les associations réclameront un abaissement généralisé à l’ensemble du territoire français des seuils d’exposition, au nom de l’égalité des citoyens à l’égard des risques sanitaires potentiels.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS