Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Tchernobyl, la fin sur fond de retour…
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Tchernobyl, la fin sur fond de retour…

C’est avec un bilan provisoire de 15.000 morts, plus de 10.000 cancers de la thyroïde (selon l’ONU) et plusieurs millions de personnes irradiées, que plus de 14 ans après avoir causé la plus grande catastrophe nucléaire civile, la centrale de Tchernobyl a fermé ses portes le 15 décembre 2000. Toutefois la fermeture définitive du site ne doit pas faire oublier que l’enveloppe réalisée autour du réacteur accidenté menace de s’effondrer, faute de fondation efficace, ainsi un 2ème sarcophage devrait être réalisé. Côté humain le bilan est loin d’être définitif, avec une contamination latente des milieux naturels, cancers et malformations continuent d’être encore le lot quotidien de milliers de personnes.

Si la fermeture du site est saluée quasi unanimement de part le monde, elle ne doit pas occulté le fait que plusieurs réacteurs du même type restent en activité dans les pays de l’Est. En outre, cette fermeture a un coût non négligeable puisqu’elle était conditionnée à l’octroi d’un financement de la communauté internationale pour remédier au manque de production électrique de Tchernobyl, permettant ainsi la construction de nouveaux réacteurs dans la région.

Ainsi, les institutions financières européennes ont provoqué la colère des associations écologistes en approuvant quelques jours avant le fermeture de Tchernobyl, le financement de réacteurs nucléaires de conception soviétique en Ukraine. En effet, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, la BERD, a approuvé un prêt le 7 décembre dernier de 215 millions de dollars, Euratom et plusieurs agences d’assurance-crédit (Coface, Hermès, etc) devant également rendre leur décision dans la semaine. Cette décision a été prise malgré le rapport d’un panel d’experts indépendants, commandité par la BERD, qui avait conclu en 1997, que les réacteurs en question n’étaient pas rentables et ne répondaient pas au principe de ‘planification au moindre coût’.

Du côté associatif, plus de 180 ONG de 34 pays ont signé une lettre aux chefs d’Etat du G8 pour qu’ils renoncent au financement des réacteurs nucléaires. En France, les Amis de la Terre, Greenpeace, le Réseau Sortir du nucléaire et la FRAPNA, demandaient au gouvernement de s’opposer au financement de ces réacteurs nucléaires par la BERD, Euratom et la Coface.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS