Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Tchernobyl flottant
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Tchernobyl flottant

Le 29 novembre 2001, Greenpeace a dénoncé la préparation secrète d’un transport maritime de déchets hautement radioactifs entre la France et le Japon. Le départ de ce transport est attendu en milieu de semaine prochaine à Cherbourg (France). En dépit de l’alerte permanente concernant la sécurité des installations nucléaires dans le monde entier (impliquant des batteries de missiles antiaériens, des avions de chasses, des forces militaires et la mise en place de zones d’interdiction de survol), cet imminent transport sera assuré par un cargo non armé !

Greenpeace qualifie ce transport de déchets hautement radioactifs, de ‘Tchernobyl flottant’ car il contiendra plus de radioactivité (estimée à 76 millions de curies) que ce qui fût relâché au cours de la catastrophe de Tchernobyl. Au total, 152 conteneurs de déchets vitrifiés composeront la cargaison du bateau et constitueront l’un des plus importants transports qui n’ait jamais eu lieu.

‘Les pays d’Amérique Latine et des Caraïbes ont appelé à l’arrêt de ces transports dans leur eaux territoriales’ explique Damon Moglen, porte parole de Greenpeace International.

Ce prochain transport nucléaire à destination du Japon naviguera dans un climat d’opposition accrue à l’industrie du plutonium. Suivant les déclarations de l’Association des Etats des Caraïbes (ACS), du Groupe de Rio des Ministres des Affaires Etrangères d’Amérique Latine et du Parlement d’Amérique Centrale, la question de l’interdiction de tels transports a été portée à l’agenda de la réunion des Etats des Caraïbes et d’Amérique Latine lors du sommet OPANAL (agence pour l’interdiction des armes nucléaires en Amérique Latine et dans les Caraïbes).

Ces déchets vitrifiés sont issus du procédé de séparation du plutonium des combustibles usés japonais, réalisé par l’usine de retraitement de Cogema-La Hague, sur la côté normande. Ces déchets vont être acheminés pour un stockage temporaire à l’installation nucléaire de Rokkasho-Mura, au nord du Japon.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS