Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Suite à la dépêche sur l’étiquetage des produits alimentaires avec OGM
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Suite à la dépêche sur l’étiquetage des produits alimentaires avec OGM

Voici un extrait d’un résumé de présentation au 3ème congrès national des praticiens hospitalier du 7/10/99 , par le Pr. Gilles-Eric SERALINI, IBBA, Université de Caen (France) – membre de la Commission du Génie Biomoléculaire et du Comité provisoire de biovigilance sur les OGM; avec son aimable autorisation.

…… Au niveau des risques sur la santé, nous différencierons les OGM destinés à produire des médicaments ou des produits phytopharmaceutiques, qui seront règlementés comme des médicaments s’ils sont absorbés, et les aliments. En ce qui concerne ces derniers, les contrôles de toxicité chronique sur animaux et certains contrôles de toxicité aiguë avec le produit non purifié, ou d’allergénicité, font défaut. C’est un principe d’équivalence en substance qui est prépondérant : si la composition chimique de l’aliment apparaît équivalente à l’aliment classique non transgénique (avec les imprécisions liées à cette définition), les contrôles sont considérablement allégés. Pourtant, les 2/3 des plantes transgéniques sont génétiquement modifiées pour produire ou tolérer des pesticides, donc des produits toxiques pour certains organismes, dont les résidus, en particulier liposolubles, sont susceptibles de s’accumuler dans la chaîne alimentaire, et d’avoir des effets toxiques à long terme.

Ainsi, six types de risques pour la santé peuvent être évalués au cas par cas en fonction de l’OGM aliment :

- effets de l’insecticide protéïque, pour les plantes en produisant telles le maïs Bt,

- effets de l’herbicide et de ses résidus et adjuvants dans la plante, dont le métabolisme a été modifié afin qu’elle ne meure plus en présence du désherbant, comme pour le soja tolérant au glyphosate ou le maïs tolérant au glufosinate ammonium,

- allergénicité en fonction des protéines étrangères introduites,

- augmentation à long terme des résistances aux antibiotiques, lorsqu’il s’agit de la culture ou de la consommation de plante contenant ce type de gènes marqueurs,

- effets des séquences virales du transgène, en particulier pour les plantes rendues résistantes aux virus, pouvant créer de nouveaux virus,

- effets non prévisibles dus à des interactions métaboliques dans la plante ou chez certaines catégories de consommateurs (bébés, malades, etc…).

Chacun de ces effets est documenté par des études, des publications. Ainsi au regard de nos connaissances actuelles, commercialiser des produits de plantes transgèniques sans étiquetage visible et fiable ‘ issu d’OGM ‘, et sans contrôles de toxicité chronique adéquats sur animaux, comme pour les médicaments, nous apparaît correspondre à une prise de risques inutiles.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 25 octobre 1999 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
15

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS