Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Solution aux changements climatiques et à la pauvreté
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Solution aux changements climatiques et à la pauvreté

Un tiers de la population de la planète vit sans avoir accès à un éclairage électrique et à des moyens de cuisson adaptés. Selon l’Agence internationale de l’énergie, la fourniture d’installations énergétiques permettant de satisfaire les besoins fondamentaux en eau potable, soins médicaux, chauffage et éclairage, est l’une des nécessités les plus urgentes à laquelle se trouve confrontée l’humanité aujourd’hui.
En effet, actuellement une grande partie des besoins énergétiques des pays en développement sont satisfaits par des lampes à pétrole et des fourneaux inefficaces. Par ailleurs, apporter des réponses à ces pays, en s’appuyant sur les solutions existantes, consommatrices de pétrole, charbon ou gaz, accroît le problème de la perturbation du climat. Aussi, le seul moyen de satisfaire les besoins légitimes d’un tiers des habitants du monde, repose donc sur l’utilisation d’énergies renouvelables.
Pour ces raisons, à l’occasion du prochain Sommet de la Terre en août 2002, The Body Shop et Greenpeace souhaitent obtenir un engagement des dirigeants de la planète à donner accès d’ici 10 ans aux énergies renouvelables, aux personnes les plus pauvres du monde. Un rapport ‘De l’énergie pour vaincre la pauvreté’ vient d’être publié afin de montrer aux gouvernements les moyens pour atteindre cet objectif ambitieux.
Pour y parvenir les 2 organismes demandent :
- un engagement des gouvernements de l’OCDE à consacrer immédiatement 20% de leurs aides et prêts aux secteurs énergétiques pour le développement des énergies renouvelables et des programmes d’efficacité énergétique;
- un engagement des gouvernements de l’OCDE à garantir que toutes les institutions financières internationales qu’ils soutiennent prennent les mêmes engagements;
- un engagement de tous les gouvernements à supprimer les subventions aux sources d’énergie conventionnelles, qui sont estimées s’élever entre 250 et 300 milliards de dollars américains par an, dans les 10 ans;
- un engagement de tous les gouvernements à la mise en place de normes budgétaires nationales pour les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et d’autres mesures favorisant la création de marchés pour les énergies renouvelables.
S’il est reconnu qu’un recours important aux énergies renouvelables aurait un impact positif sur le changement climatique, ces énergies offrent également, dans de nombreux cas, un intérêt économique et humain non-négligeable. Ainsi, dans le rapport de The Body Shop et Greenpeace, certains exemples permettent d’illustrer ces aspects positifs :
- au Maroc, étendre le réseau électrique à un village coûterait au moins 3 000 dollars par foyer, alors qu’avec environ 700 dollars on peut installer un système photovoltaïque simple, avec cinq ampoules et suffisamment d’électricité pour le fonctionnement d’une télévision;
- un système solaire photovoltaïque avec juste une ampoule – financièrement accessible à 75% des ménages ruraux indiens- peut étendre d’une heure le temps dédié aux activités génératrices de revenu (comme le tressage de paniers) pour les femmes – contribuant ainsi à les autonomiser et à faire reculer la pauvreté et l’inégalité entre les sexes;
- etc.
‘Nous proposons des solutions pertinentes à deux des principaux problèmes de l’humanité : les changements climatiques et la pauvreté. Si les gouvernements s’engagent, nous avons une bonne chance d’éviter une potentielle catastrophe climatique, et d’assurer l’accès à une énergie propre et sûre aux populations les plus pauvres de la planète’ déclare John Morrison de The Body Shop.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 30 avril 2002 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
57

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS