Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Sauvegarde du tamarin lion (Brésil)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Quel panneau solaire pour recharger une batterie ?
  2. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  3. Prendre conscience de l’impact des ...
  4. Une centrale nucléaire flottante en Russie
  5. Greenpeace contre le suremballage


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Sauvegarde du tamarin lion (Brésil)

Le tamarin lion – ou singe doré – un petit primate au pelage roux, avec une crinière autour de la tête, était l’un des primates les plus menacés du globe, dans les années 1970, il n’en restait guère que 200 en liberté. Le mois passé, la naissance d’un jeune mâle a porté à 1 000 animaux la population de cette espèce. Denise Rambaldi, directrice de l’association pour le tamarin lion, une organisation locale dont les travaux sont soutenus par le WWF, estime ‘En 1990, une étude a montré que la population sauvage des tamarins devait atteindre 2 000 individus pour avoir une chance de se maintenir à long terme, nous sommes donc à mi-chemin, ce qui est déjà fantastique!’

Le projet de protection du tamarin lion, vise également à sauvegarder la forêt atlantique brésilienne (réduite à 7% de sa surface d’origine), qui constitue son habitat et est un des plus riches écosystèmes de la planète après les forêts malgaches. La destruction et l’éparpillement de son habitat sont en effet les principales menaces qui pèsent sur l’espèce; pour cette raison le WWF a lancé une campagne dans le but de créer des cordons boisés afin de relier entre elles des forêts où vivent des tamarins.

Avec le temps, le projet de protection du tamarin lion a évolué en une opération mondiale impliquant 40 organisations et 140 zoos, et recourant tant à la réintroduction d’animaux nés en captivité (147 jusqu’ici) qu’au déplacement d’animaux sauvages isolés vers des forêts plus importantes. Son but est d’accroître l’habitat du singe doré de 16 000 hectares aujourd’hui à 25 000 hectares en 2025, dans deux aires protégées fédérales et 21 fermes qui participent à l’opération.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS