Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Saturnisme : premier risque sanitaire pour les enfants des USA
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Saturnisme : premier risque sanitaire pour les enfants des USA

Un mois avant la remise officielle d’une étude qui devrait paraître dans le journal (américain) de la santé publique (Journal Public Health Reports), des scientifiques alertent sur le fait que les problèmes de santé liés au plomb peuvent apparaître à des niveaux d’exposition beaucoup plus bas que ce que l’on pensait précédemment.

L’alerte anticipe aussi le rapport du Center of Disease Control qui indique que les plombémies moyennes chez les enfants américains ont diminué depuis la fin des années 70. Toutefois, les scientifiques avertissent que, malgré ce que peut laisser penser ce rapport du CDC, le saturnisme reste le premier problème en matière de santé-environnement, et : ‘Chacun de nous a été contaminé par le plomb, avec des conséquences” dit Bruce Lanphear, directeur du Children’s Environmental Health Center an lead, auteur de l’étude. ‘En dépit de leur réduction récente chez les enfants, les niveaux de plombémies trouvées sont encore de 10 à 100 fois plus élevés que chez les humains des périodes pré-industrielles » ajoute-t-il.

Le travail de recherche de Bruce Lanphear est le premier à s’intéresser aux bas niveaux de plombémie dans le corps humain. Avant son travail, des plombémies à 10 microgrammes par décilitres étaient considérés comme sûrs. L’étude prouve que les niveaux inférieurs à 5 microgrammes par décilitre peuvent avoir des effets nuisibles sur l’aptitude à la lecture et au maths chez les enfants.

Son travail confirme aussi que les enfants les plus exposés sont ceux des milieux pauvres (huit fois plus exposés). De même les enfants de la communauté noire sont cinq fois plus exposés que les enfants « blancs ».

Mohammed Akhter, directeur exécutif de l’association américaine de santé publique, considère que si un million d’enfants courent un gros risque de saturnisme aux Etats-Unis, seul un tiers est suivi de manière appropriée. « la prévention à la source (souvent la peinture pour bâtiments) devrait être une priorité nationale plus élevée », note-t-il. 40% des maisons aux USA contiennent de la peinture au plomb, les familles aux faibles revenus, qui y vivent, ne peuvent généralement pas se permettre de payer des rénovations pour débarrasser leurs maisons du plomb.

Plus au nord, au Nunavik (Canada), les scientifiques ont aussi alerté sur le risque lié à la consommation de gibier d’eau dans les zones chassées. Les canards absorbent les plombs répandus par millions dans le milieu naturel, et ce plomb absorbé via l’alimentation peut contaminer non seulement le lait de la femme allaitante, mais également l’embryon et le fœtus in utero, avec des taux préoccupants. Les analyses ont montré avec certitude qu’au Nunavik, dans les zones les plus éloignées de toute source industrielle, automobile ou liée à l’habitat, 80 % du plomb contaminant venait des cartouches utilisées pour la chasse, et que les enfants de cette zone étaient 8 fois plus nombreux à atteindre un seuil critique qu’au sud Québec, dans les zones industrialisées.

Remerciement à Veille Environnement Santé

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 08 avril 2001 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
34

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS