Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Revue à la baisse des mesures pour prévenir l’encéphalopathie spongiforme bovine (Europe)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Revue à la baisse des mesures pour prévenir l’encéphalopathie spongiforme bovine (Europe)

La Commission européenne, le 25 novembre 1999, a donné son accord à une nouvelle proposition de décision concernant l’élimination des matériels à risques spécifiés (MRS). Les MRS ‘sont’ les tissus d’animaux d’élevage dans lesquels se concentre l’essentiel de l’infection de l’encéphalopathie spongiforme bovine (maladie de la vache folle).

Cette décision diminue le rayon d’action des mesures relatives à l’élimination et à la destruction des MRS, qui avaient été adoptées par la Commission européenne en 1997, et devaient entrer en vigueur le 1er janvier 2000.

Il s’agissait d’interdire l’utilisation des MRS dans la production d’une vaste gamme de denrées alimentaires, d’aliments pour animaux, de cosmétiques, de médicaments et de biens industriels.

Toutefois cette décision aurait eu pour conséquence de retirer du marché une série de médicaments, et de créer des obstacles aux échanges commerciaux, incompatibles avec les règles de l’organisation mondiale du commerce (OMC). Elle pouvait également déboucher sur l’interdiction de certains matériaux contenant des MRS utilisés, comme par exemple, dans la fabrication de pneumatiques automobiles.

Pour éviter ces problèmes, la nouvelle proposition de la Commission, entraîne l’abrogation de ces mesures, au profit de restrictions (et non plus d’interdiction) à l’utilisation de MRS, en se fondant sur des avis adoptés par l’organisation mondiale de la santé. Enfin, ces restriction ne s’applique pas aux produits industriels, cosmétiques ou pharmaceutiques, ni aux équipements médicaux.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS