Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Retour du saumon dans le bassin de la Loire
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Retour du saumon dans le bassin de la Loire

Avec 400 individus dénombrés en 2001, la situation du saumon atlantique (Salmo salar) dans le bassin de Loire est critique. En un peu plus d’un siècle ses effectifs ont chuté de 99% et l’espèce reste la dernière d’Europe occidentale à posséder les caractéristiques nécessaires aux migrations en eau douce sur plusieurs centaines de kilomètres – entre l’océan et les zones de ponte.
Pour tenter de sauvegarder l’espèce et recoloniser l’ensemble du bassin de l’Allier, le ministère de l’environnement a mis en place un projet de repeuplement qui s’appuie sur la production d’une salmoniculture installée au coeur de l’Auvergne. La production a démarré dès mars 2001 et plus de 760 000 alevins y ont déjà vu le jour.
Ainsi, des centaines de milliers de jeunes saumons ont été déversés dans le bassin de l’Allier, tandis qu’en février 2002, 175 000 smots (saumons de printemps qui redescendent vers la mer) les rejoindront. Ils entameront une longue route qui devrait les mener jusqu’au Groenland, avant de revenir, au terme d’un parcours semé d’embûches (barrages, dépôt vaseux au niveau de l’estuaire de la Loire, dégradation de la qualité de l’eau) sur leur lieu de départ. Lors des premiers retours en 2004, 1200 adultes sont attendus, avec l’objectif d’atteindre avec la 2ème génération, dans 6 ans, 2400 adultes. Pour parvenir à cet objectif, 350 000 alevins, 220 000 smots et 500 000 oeufs seront déversés chaque année.
Ce programme de salmoniculture, mis en place avec la collaboration technique de la société de la faune et des parcs du Québec dépasse les frontières de la Loire, puisque d’ores et déjà, il fournit une aide au repeuplement en Europe, pour le Rhin et la Dordogne. En outre, P. Martin, le directeur de la salmoniculture, souligne que ses installations sont les plus grandes d’Europe et s’inscrivent dans une démarche de qualité, visant à produire des poissons aptent à s’adapter à une vie sauvage, à parcourir plusieurs milliers de kilomètres et à venir se reproduire sur leur lieu d’introduction. En effet, les conditions d’élevage offrent 8 fois plus d’espace aux poissons que dans des piscicultures à vocation commerciale. Par ailleurs, afin de conserver le patrimoine génétique de l’espèce, l’organisme s’appuie sur des géniteurs sauvages et leur première génération de descendants. Le directeur note également, que les installations sont prévues pour pouvoir mener simultanément l’élevage d’espèces différentes, permettant d’apporter un appui à la sauvegarde d’autres variétés.
La réintroduction de poissons ne pourraient être viable sans une intervention sur l’ensemble de l’écosystème, pour cette raison les obstacles à leur migration (barrages…) sont détruits ou aménagés et des actions sont menées en direction de la pollution de l’estuaire de la Loire.
En parallèle, un projet de fondation saumon a été lancé, avec pour objectif de permettre la restauration du saumon sur l’axe Loire-Allier, mais également sur d’autres bassins français et européens. La fondation saumon se fixe aussi comme objectif de développer une économie durable (pêche, tourisme…) liée au retour du saumon.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 31 janvier 2002 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
20

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS