Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Restauration des forêts françaises
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Restauration des forêts françaises

Catastrophe économique et écologique, les tempêtes de décembre 1999 ont marqué, pour le siècle à venir, les paysages de nombreuses régions françaises. Aujourd’hui, la sylviculture et l’aménagement des forêts doivent être renouvelés en se rapprochant de la nature, de manière à répondre aux enjeux d’une gestion durable, ainsi la conservation d’un réseau suffisant de forêts anciennes ou en évolution libre est indispensable tant d’un point de vue écologique qu’économique, comme référence à l’amélioration des techniques forestières.

Alors que la restauration à grande échelle va commencer, le futur des forêts dépend des solutions retenues et des techniques employées pour sa mise en oeuvre. Mal conduite, cette restauration pourrait en effet avoir des impacts écologiques plus négatifs que les tempêtes elles-mêmes.

C’est dans cet état d’esprit que les organismes de protection environnementale (WWF, FNE (1), Greenpeace et les Réserves Naturelles de France) ont décidé d’associer leurs compétences et connaissances des milieux, pour proposer des solutions de restauration durable des forêts touchées. Ainsi une “Charte partenariale pour la restauration des forêts après tempêtes” a été élaborée, comprenant 39 recommandations destinées à aider les propriétaires et gestionnaires forestiers. L’objectif de cette charte est d’aboutir à une gestion durable et multifonctionnelle de haute qualité environnementale du patrimoine forestier et de reconquérir une diversité biologique tant au niveau des habitats que de la faune et la flore.

En effet, la charte privilégie la régénération naturelle, ainsi que la gestion de forêts dites irrégulières (en âge et en variétés d’arbres représentées) permettant d’obtenir un écosystème varié et riche, incluant la conservation d’arbres morts, de haies, mares, étangs et autres clairières … Quant au reboisement artificiel, il n’est préconisé que dans les cas les plus difficiles.

Au delà de l’expertise et de la charte élaborée, les 4 organisations environnementales se proposent de travailler en partenariat et concertation avec les différents intervenants du milieu forestier, en tenant compte des spécificités locales de chaque région. En outre, la présence de FNE (France Nature Environnement) qui fédère des centaines d’associations environnementales est un plus important pour le relais au niveau local de la charte et la mise en place de partenariat.

D’un point de vue strictement économique, ce choix d’une régénération naturelle est aussi économiquement viable que la sylviculture actuelle. En effet, en Allemagne, après une tempête similaire il y a une dizaine d’années, les forestiers constatent aujourd’hui que les parcelles où la régénération c’est fait naturellement sont, au moins, aussi économiquement viables que celles régénérées artificiellement. Maintenant il reste à l’Etat d’afficher une réelle volonté de donner sa chance à la régénération naturelle en la mettant sur un pied d’égalité en matière d’avantages financiers pour les exploitants.

Si elle était appliquée, cette charte devrait permettre à terme, en laissant la forêt se restaurer quasiment naturellement, d’obtenir une structure plus stable et durable qui cicatriserait plus facilement suite à des tempêtes telles que celles de décembre 1999, que l’on nous promet plus fréquentes à cause des changements climatiques.

(1) : certaines associations nationales affiliées à FNE s’associent directement à cette charte; ce sont les Espaces naturels de France (ENF), la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), la Société nationale pour la défense des droits des non-chasseurs et le respect de la nature (ROC), le Fond d’intervention éco-pastoral (FIEP) et la Société herpétologique de France (SHF).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 05 octobre 2000 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
18

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS