Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Rejets radioactifs de l’usine de retraitement de La Hague (France)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. La Banque en ligne : avenir de notre système ...
  4. Innovation et tradition pour un revêtement ...
  5. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Rejets radioactifs de l’usine de retraitement de La Hague (France)

Le 18 mai et le 31 octobre 2001, l’usine de La Hague enregistrait des rejets d’éléments radioactifs supérieurs à l’accoutumée. Les analyses, qui viennent d’être rendues publique, ont mis en évidence une contamination de l’environnement en ruthénium 106 qui s’étend au moins sur 300 ha, avec des contaminations atteignant les 1000 becquerels/kg d’herbe fraîche. Pour la COGEMA (exploitant de l’usine) il n’y a pas de risque pour la santé humaine.
Toutefois, l’association pour le contrôle de la radioactivité dans l’ouest (ACRO) rappelle que, s’il est difficile d’évaluer l’impact sur la chaine alimentaire, le ruthénium se fixe entre autres sur les végétaux.
De son côté, l’institut de protection et de sûreté nucléaire (IPSN) confirme également l’absence de conséquence sanitaire significative. Néanmoins l’IPSN note, comme l’ACRO, que la valeur du rejet à la cheminée déclarée par l’industriel serait sous-estimée en comparaison des résultats obtenus à partir des prélèvement d’herbe. En effet, la reconstitution par l’ACRO de la quantité totale rejetée lors de l’incident, montre que le rejet aurait été de l’ordre de 10 milliards de becquerels (10 000 MBq) pour le seul couple ruthénium-rhodium, dépassant ainsi largement la future limite de rejet annuel. De plus, l’IPSN a détecté la présence de ruthénium (radioélément artificiel) à la station atmosphérique d’Alençon (Orne) située à 200 km au sud-est de l’usine. Celle-ci était plus ou moins sous le vent de l’installation de retraitement lors des 2 augmentations notables de rejet de l’usine de traitement de combustibles irradiés de la Hague.
Dorénavant, l’ACRO s’interroge sur la fiabilité des résultats obtenus pour les autres radioéléments et demande donc que l’impact des rejets aériens soit globalement réévalué. L’IPSN mène, à la demande de la DSIN (Direction de la Sûreté des Installations Nucléaires), des investigations sur les différences constatées entre les rejets estimés à partir des concentrations mesurées dans l’environnement et les activités mesurées dans les cheminées des usines.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 04 février 2002 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS