Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Rejets de tritium en Moselle
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Rejets de tritium en Moselle

Dans le contexte particulier du classement ‘secret défense’ de la quasi totalité de la filière nucléaire française (cf article sur l’arrêté du 24 juillet 2003), le 3 octobre des activistes de Greenpeace du Luxembourg, d’Allemagne, de France et de Belgique ont mené une action aux portes de la centrale nucléaire de Cattenom, en Moselle, pour protester contre le projet d’Electricité de France (EDF) d’augmenter les rejets de tritium (hydrogène radioactif). A cette occasion, les rejets liquides de la centrale ont été coloré, avec un traceur non-polluant, afin de rendre visible le déplacement de l’eau contaminée par la centrale nucléaire.

Simultanément, l’organisation écologiste a présenté une étude très critique sur le dossier publié lors de l’enquête publique, actuellement en cours, pour le renouvellement des autorisations de prélèvements et de rejets d’eau de la centrale nucléaire de Cattenom.

Réalisée à la demande de Greenpeace Luxembourg, par le laboratoire de la CRIIRAD (Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité), l’étude conclut que le dossier élaboré par EDF n’est pas recevable. En effet les auteurs considèrent que la population riveraine de la centrale nucléaire n’est pas correctement informée de l’impact radioécologique des installations, notamment en ce qui concerne les rejets atmosphériques de gaz rares, ainsi que les rejets liquides et atmosphériques de tritium et de carbone 14. Pour la CRIIRAD, la prise en compte de l’ensemble des voies d’exposition pourrait conduire à dépasser la contrainte de dose fixée dans la réglementation française.

Pour R. Spautz, de Greenpeace Luxembourg, ‘Le dossier de Cattenom présente de graves lacunes et les disfonctionnements de la centrale sont cachés au public. Ceci est inadmissible et c’est la raison pour laquelle tout citoyen ainsi que les gouvernements du Luxembourg, du pays de Sarre et de la Rhénanie-Palatinat doivent s’opposer avec vigueur contre cette demande de renouvellement des autorisations’.

Les intéressés luxembourgeois, allemands, français ou belges peuvent transmettre leurs objections directement à la commission d’enquête jusqu’au 15 octobre, date de clôture de l’enquête publique.

Télécharger l’étude de la CRIIRAD

Photo ©Greenpeace

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
49

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS