Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Rejets de polluants persistants
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Expositions des enfants aux substances toxiques
  4. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Rejets de polluants persistants

Signé le 23 mai 2001, la convention sur les polluants organiques persistants (POP) vise un groupe de 12 substances chimiques – pesticides et composés industriels – avec pour objectif d’interdire ou restreindre leur production et usage. Ces polluants, parmi lesquels figurent les polychlorobiphényles (PCB), les dioxines et le DDT, sont particulièrement toxiques, s’accumulent dans les tissus adipeux, et ne se dissolvent que très lentement dans les corps vivants et l’environnement, pour finir ils ne connaissent pas les frontières et peuvent parcourir des milliers de kilomètres.
Un an après, malgré la signature immédiate de la France, pour Greenpeace le bilan français est lourdement négatif.
En effet, la France détient le record européen d’homologation et de consommation de pesticides (2ème rang mondial, derrière les USA) et possède le premier parc d’incinérateurs d’ordures ménagères d’Europe, dont certaines installations ne sont toujours pas aux normes.
‘Les incinérateurs modernes répondant à la future norme européenne ne garantissent ni la sécurité sanitaire, ni la maîtrise des déchets. Au contraire, ils favorisent la spirale du gaspillage, de la production irresponsable et fabriquent en masse des déchets bien plus dangereux que ceux qu’ils brûlent. Il est temps de passer à une gestion moderne des déchets : réduction à la source, récupération, recyclage. Ce n’est qu’une question de volonté politique’ commente Y. Vicaire de Greenpeace.
Toutefois, l’Union européenne devrait avoir cessé tous ces rejets de POP d’ici 2020 pour la protection de l’Atlantique du nord-est et d’ici 2010 pour la protection de la Méditerranée.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
17

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS