Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Records en série pour la pollution à l’ozone
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Records en série pour la pollution à l’ozone

‘L’épisode de pollution photochimique actuel est exceptionnel par son intensité et son ampleur territoriale’, estime l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). En effet, depuis que l’ozone fait l’objet de mesures (1991), jamais une telle situation n’avait été constatée en France comme en Europe. A l’instar de l’inquiétante hausse de la fréquence des phénomènes atmosphériques exceptionnels, on assiste depuis le début de l’été à une multiplication des pics de pollution.

Rappelons qu’il existe 2 sortes d’ozone : le stratosphérique et le troposphèrique. Si le premier se situe à environ 25 km du sol et filtre les ultraviolets B dangereux pour l’homme, le second est extrêmement nocif, car il ne semble pas exister de seuil d’exposition, en dessous duquel il n’y aurait pas d’effet sur la fonction respiratoire. Cet ozone troposphèrique résulte de la transformation chimique de certains polluants (oxydes d’azote et composés organovolatils) dans l’atmosphère en présence de rayonnement ultraviolet solaire. Sa concentration dans l’air augmente depuis plusieurs années, notamment en zone urbaine et péri-urbaine, avec pour cause l’énorme consommation de combustibles fossiles.

Cette expansion n’est pas anodine, car l’ozone troposphèrique contribue à l’effet de serre et cause des problèmes de santé chez l’homme (muqueuse, respiration, vues…..) mais aussi sur la végétation, en rendant celle-ci plus vulnérable face à diverses pollutions et en diminuant la photosynthèse. Parmi ses autres ‘qualités’, on peut noter qu’il se montre 2000 fois plus efficace que le gaz carbonique à générer un effet de serre.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 08 août 2003 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS